La dette de Trégastel au

1er janvier 2018

est de 6 968 111.34 €

Dans les prochains jours, ce budget sera modifié en fonction des nouveaux projets (s' il y en a! ) et des décisions prises au conseil municipal.

 

 

Nous restons sur l'ancien budget et sur la base du 1er projet, nous espérons que l'été a porté conseil plus judicieux à nos élus

 

Ce projet est estimé à 4 500 000€

Il sera financé par un emprunt de 4 000 000€ à un taux estimé à 2.5% sur une durée de 30 ans complété par une subvention (espérée)  à hauteur de 500 000€.

Cet emprunt génèrera des annuités de 180 000€ environ.

Ce montant très important, constitue un gros problème, il dépasse largement les montants annuels d'investissements pratiqués par des communes similaires, et  nécessite donc un amortissement de longue durée (30 ans).

(Ces montants doivent normalement faire l'objet de plans d'investissements pluriannuels (PPI), destinés à les répartir sur la durée de chaque mandat.).

Il y a danger!

Si on examine la structure actuelle de la dette de la commune on constate:

- La présence des dernières annuités de 3 emprunts dont 2 arrivent à échéance en 2019 le 3ème en 2020.

- Mais surtout les annuités d'un gros emprunt, qui résulte de la négociation des emprunts toxiques avec DEXIA. IL arrivera à échéance seulement en 2038; donc dans 21 ans. Ses annuités, très importantes, varient entre      411 000€ et 438 000€, représentant, à elles seules 13.8% de la capacité d'endettement de la commune.

Conclusion

Si le nouvel emprunt du projet était réalisé comme prévu en 2019, ses annuités de remboursement débuteraient en 2020 et viendraient donc s'ajouter à celles de l'emprunt précédent durant les années 2020 à 2038; c'est à dire pendant 18 ans.

 Le taux d'endettement serait alors proche de 20%. Sachant que la cote d'alerte des communes de même importance est de 25%, la commune serait endettée pendant ces 18 ans (3 mandats). Il serait alors impossible à la commune d'emprunter pour ses investissements courants et surtout pour d'éventuels investissements imprévus (souvenez vous des dernières tempêtes).Il faudra bien trouver de l'argent pour financer ces travaux, laissant prévoir une augmentation des impôts locaux!...

 

Nous sommes des citoyens responsables, nous voulons un projet cohérent qui ne mette pas en danger la commune, pour des décénies.

Nous avons l'expérience du passé, prenons maintenant notre avenir en main, par une large consultation; restons vigilants.