les   communiqués presse

sont transmis à ouest france, le Télégramme et au Trégor

le 25 Octobre 2017

Le collectif « STOP au projet Ste Anne » s’est réuni ce jour, mardi 24 octobre pour un premier bilan de son action.

Il constate un accueil très favorable de la plupart des Trégastellois rencontrés (plusieurs centaines), tous très inquiets du projet proposé. Ce constat est conforté par le nombre de visites enregistrées en quelques jours sur le blog, plus de 1200.

Il poursuit la collecte des signatures et invite vivement les Trégastellois  à s’exprimer avant le 30 octobre.

A cette date, fin de cette première étape, le collectif se réunira de nouveau et fera connaître la suite de son action.

suivi de l'adresse du blog 

le 3 novembre 2017 

Communiqué Collectif « STOP au projet Ste Anne »

Ce matin, lundi 2 novembre, nous avons rencontré le maire de Trégastel. Cette réunion s’est déroulée dans un esprit constructif. Nous avons présenté le bilan de notre action auprès des Trégastellois et chacun a pu faire valoir son point de vue.

Nous avons convenu de nous retrouver avec monsieur le Maire lundi prochain pour rédiger un communiqué de presse commun.  ( 6 novembre ) 

Le collectif « STOP au projet Ste Anne »

 

le 6 novembre 2017

Rencontre du 2 novembre 2017 entre les membres du collectif « Stop au projet Ste Anne » et le Maire de Trégastel entouré de 3 élus de la majorité.

Etaient présents :

  • Pour la mairie : M. Droniou, Mme Laporte, M. Ollivier et M. Borel

  • Pour le collectif : Mme Laborde, Mme Macé, M. Pérès, M. Morice, M.Courcoux et M. Brémond

Le porte-parole du collectif remercie Monsieur le Maire pour ce rendez-vous. Il rappelle dans quelles conditions celui-ci s’est créé après les réunions publiques de présentation du projet de rénovation du centre Ste Anne. Les inquiétudes des créateurs du collectif semblaient partagées par nombre de Trégastellois en particulier :

  • La crainte de voir disparaître la vie au centre de Trégastel par la destruction du centre des congrès.

  • La destruction des bâtiments existants pour laisser place à un espace ouvert et venté.

L’enquête menée pendant 2 semaines auprès des Trégastellois a confirmé ces inquiétudes. Plus de 800 signatures ont été déposées sur la pétition lancée, le blog créé a reçu plus de 2000 visites et de nombreux commentaires y ont été déposés.

Il est également précisé que la démarche du collectif est en dehors de tout esprit partisan et que celui-ci n’entend pas se substituer aux décideurs politiques mais d’apporter un éclairage sur ce que pense la population du projet qui lui a été présenté.

Monsieur le Maire rappelle l’état des lieux des bâtiments existants et les projets les concernant :

  • L’office du tourisme : il manque d’espace ‘plus de 1000 visiteurs/jours en pleine saison-2ème BIT du territoire après Lannion en termes de fréquentation) il y a des problèmes d’accessibilité et il a été réaménagé à minima en vus de son déplacement programmé. Il ne restera pas à cet endroit et sa réimplantation s’inscrit dans le projet de réorganisation des bureaux touristiques initiée par l’Office du Tourisme Communautaire. Les travaux seront entièrement assumés par LTC.

  • La bibliothèque : elle manque d’espace et connait des problèmes d’accessibilité (2 niveaux sans ascenseur). Le souhait de la municipalité est de créer un espace culturel intergénérationnel (bibliothèque, espace jeunes, club informatique, tisanerie, etc…)

  • La poste : rachetée par la mairie en 2016 pour éviter le rachat par un promoteur qui souhaitait en faire un immeuble de rapport (5/6 appartements). Le collectif demande à vérifier la législation concernant les ventes de bâtiments privés construits sur des terrains communaux (c’est le cas de la poste). Un point poste sera installé au Carrefour Express du centre Ste Anne à compter du mois d’avril 2018(ouverture du lundi au dimanche midi). Un déplacement de ce relais poste hors du centre Ste Anne avait été proposé mais cette option a été refusée par le maire. Le collectif demande pourquoi la détruire.

  • Le centre des congrès : un chiffrage sera demandé pour sa réhabilitation. La nécessité d’une salle de cette capacité d’accueil en centre-ville est actée.

  • La mairie : il s’agit de construire une MSAP (Maison des Services Au Public) destinée à couvrir une partie de notre territoire. Un financement serait donc partagé avec LTC et notamment pour la partie « Point Information Touristique.

Un membre du collectif rappelle qu’il est indispensable d'avoir des activités associatives trégastelloises au centre Ste Anne si l'on veut vraiment maintenir la vie des commerces et développer le lien social.

La question financière est abordée. C’est l’une des inquiétudes des Trégastellois rencontrés. Monsieur le Maire rappelle que la situation financière de la commune depuis la sortie des emprunts toxiques et les efforts budgétaires consentis par le personnel dans la réorganisation des services, est saine. Aujourd’hui, la capacité d’autofinancement est de 350.000€ d’autofinancement par an.

De plus, la fin de 3 crédits en cours d’ici 2019/2020 permettra de dégager 91.000€, la sortie de notre engagement dans le financement du Syndicat Mixte, propriétaire du forum, 94.000€, la location de nos bâtiments du Dolmen dégagera 100.000 € de recettes supplémentaires (hors frais de fonctionnement et d’entretien) et la fiscalité directe attendue suite à la construction de près de 200 maisons nouvelles sur les 3 dernières années est estimée à 100.000€.

Ces économies budgétaires et ces recettes nouvelles se cumulent à : 385.000€ .

Le montant de l’emprunt envisagé pour le financement du projet, ‘après subventions et participations, se chiffre à 120.000€ par an sur 30 ans (taux d’emprunts à ce jour).

Le maire rappelle que ces capacités financières assureront sans problème la couverture de cet emprunt tout en augmentant notre capacité d’investissement annuelle et permettra d’absorber les baisses de dotation de l’état (DGF et taxe d’habitation).

Le collectif s’inquiète de l'insuffisance des travaux d’entretien et d’embellissement nécessaires sur la commune.

Le Maire indique qu'Ils devraient se poursuivre sans difficulté jusqu’à la fin du mandat, d’une part par l’augmentation sensible de notre autofinancement et par le fait que notre équipe technique vient d’être réorganisée depuis le mois d’octobre.

Le collectif s’inquiète par ailleurs, comme la population, de la perte des pouvoirs des maires au profit de collectivités qui s’ajoutent les unes aux autres. Celles-ci sont éloignées des centres de vie des communes et, comme dans l'affaire qui nous intéresse, ne prennent pas en compte les attentes des populations directement concernées. Le maire rappelle que l’objectif de cette MSA est bien de rapprocher les citoyens des centres de décisions. D’autres communes comme CAVAN ou TREGUIER, se sont engagées sur cette voie.

Conclusion :

Monsieur le Maire propose la création d’un comité de pilotage d’un projet en y associant également des représentants de l’association « Sites et Patrimoine ». La première réunion de celui-ci aura lieu après le chiffrage concernant le centre des congrès afin de comparer les coûts de réhabilitation par rapport au neuf. 

Le dialogue est donc installé dans un esprit constructif.  

mercredi15 novembre 2017

Le collectif « STOP au projet Ste Anne s’exprime

Plusieurs articles étant parus dans la presse ces derniers jours, les membres du collectif « STOP au projet Ste Anne » rappellent leur volonté d’être constructifs et de participer au comité de pilotage proposé par le maire mais souhaitent en connaître précisément la mission. Ils rappellent également leur détermination à faire valoir les points de vue qu’ils portent depuis la création du collectif et qui sont ceux de nombreux Trégastellois à savoir :

  • Le refus du projet initial

  • La réhabilitation des bâtiments existants (centre des congrès, bibliothèque et poste).

  • La volonté de maintenir la vie associative et culturelle ainsi que le développement économique au centre Ste Anne

  • Le souci de renforcer le lien social à Trégastel

  • La vigilance quant au bien-fondé des investissements qui augmenteront l’endettement, déjà élevé, de la commune. 

Aujourd’hui, 941 Trégastellois ont signé la pétition lancée par le collectif, le blog a reçu 3500 visites et 86 personnes s’y sont exprimées. Par ailleurs, à l’appel du maire, 109 Trégastellois ont fait connaître leur point de vue en mairie. 22 sont favorables au projet présenté, 83 y sont défavorables et 4 sont partagés. Tous ces chiffres montrent la grande mobilisation des Trégastellois pour l’opposition au projet Ste Anne présenté en réunion publique.

C’est pourquoi un projet de cette importance nécessite du temps, de la réflexion et de la concertation avec les Trégastellois. Le collectif veillera à ce que cela soit le cas et les informera régulièrement de l’avancée du dossier.

Le blog www.collectif-citoyen-tregastel.fr est toujours ouvert pour recueillir les avis des habitants de Trégastel et la pétition peut toujours être signée.

Enfin, le collectif réaffirme sa totale indépendance et appelle tous les élus de la commune à prendre leurs responsabilités et à s’exprimer sur le sujet.