La lettre du 11 décembre 2017

Lettre aux Trégastelloises et aux Trégastellois.

 

Vous êtes, à ce jour, plus de 1000 à faire confiance au collectif « Stop au projet Ste Anne »..

Vous avez signé la pétition proposée pour dire votre inquiétude et votre désaccord relatifs au projet de rénovation du centre Ste Anne présenté par Monsieur le Maire lors des réunions publiques d’information. Vous avez également formulé vos observations et vos propositions sur notre blog (www.collectif-citoyen-tregastel.fr) comme à la mairie.

Que dit la loi ALUR ? La concertation facultative a pour objectif de prévenir les contentieux. Pour y contribuer, elle invite les maires à développer le plus possible la concertation du public en amont d’un projet de ce type afin d’en améliorer la qualité et renforcer son acceptabilité. Voila la méthode que nous réclamons et qui est la seule susceptible de maintenir un climat serein.

Ni les attaques personnelles, ni les discrédits fondés sur des incidents anecdotiques et réciproques, ni les décisions unilatérales ne vont et n’iront dans ce sens.

Depuis sa création, le collectif demande que soient d’abord et sans restriction, étudiées les possibilités de réhabilitation des bâtiments du triangle « cœur » de notre commune. Celui-ci concentre aujourd’hui les activités culturelles et associatives ainsi que la poste et participe au développement économique de Trégastel. Nous en avons visité les locaux et avons rencontré des professionnels reconnus.

Comme vous, le collectif a le souci du bon usage de l’argent public. Pour justifier d’un nouvel emprunt, le maire a concentré son argumentation sur le seul remboursement annuel de la dette. Le collectif va plus loin. Il veut que l’on prenne aussi en compte le montant de celle-ci. Va-t-on ajouter aux 7 millions d’euros de dette au 1er janvier 2017, 4,5 millions d’euros supplémentaires ? Et ce, au risque de « plomber» l’avenir de Trégastel.

Le contexte économique difficile et incertain invite au discernement et à l’usage raisonnable de l’argent public.

Le collectif poursuit avec constance son action :

  • Pour une réelle concertation des Trégastellois

  • Pour obtenir auprès des autorités compétentes les informations nécessaires au suivi du dossier

  • Pour que soit rétabli le comité de pilotage

  • Pour qu’un nouveau projet consensuel voie le jour

  • Pour une commune propre, embellie et entretenue.

Le collectif rappelle à Monsieur le Maire les promesses du candidat : « la réhabilitation du centre des congrès, lieu de vie de nos associations » et « l’aménagement des abords du centre des congrès » et ses vœux de 2017 « un projet dont nous dessinerons ensemble les contours et qui devra garder son âme à notre cœur de granit rose…chacun et chacune seront invités à s’exprimer dans un cadre qui se voudra constructif ».

Vos attentes sont légitimes mais la patience de tous est de mise.

Le collectif vous tiendra informés de ses démarches, vous remercie de votre confiance et vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

 

A Trégastel le 11 décembre 2017

Le collectif « Stop au projet Ste Anne »