55- jeudi 26 octobre : 22:05

 

 Avant de lancer un projet de cette envergure, il faut se poser la question de ce que cet investissement apportera aux trégastellois, aux trégorois, aux touristes et finalement à la commune. Qu'est ce que l'investissement peut rapporter à la commune en terme d'attractivité, de fonctionnement, pour les prochaines décennies ? Car le défi de Trégastel est d'avoir des habitants ( à l'année), des trégorois de passage ou participant aux activités à Trégastel et des touristes et donc d'être attractive. 

Investir pour déplacer une place du marché, une mairie et supprimer une salle polyvalente ne semble pas suffisamment justifié et ne semble pas aboutir à un retour sur investissement. 

Pourquoi ne pas rénover le palais des congrès ou le refaire pour accueillir les différentes activités dans un seul lieu ? 

Quand est-il de la salle omnisport qui doit être la salle de sport la plus vétuste du trégor ? 

Enfin, un détail pas anodin, juste à côté de la poste se trouve le NRA ( central ) des lignes ADSL/ téléphoniques. Il sera très difficile pour ne pas dire impossible de le déplacer. Quand est-il alors de l'esthétique du projet présenté ?. 

aspect technique pas négligeable!... 

A noter que le NRA de Trégastel dessert plus de 2700 lignes  téléphoniques sur les communes de Trégastel, Pleumeur-bodou et Perros-Guirec. 

http://WWW.ariase.com/fr/haut-debit/cotes-d-armor/tgl22-22353tgl.html 

En cas de déplacement du NRA, la commune devra assurer une continuité du service ou indemniser les habitants. Enfin, il n'est pas sûr que les frais de déplacement ne soient pas à la charge de la commune. 

signé CK 

54-jeudi 26 octobre 20:15

Bonjour à toutes et tous qui viennent " revivre à Trégastel "

Je fais partie de ces résidents secondaires qui fréquentent cette station familiale depuis  70 ans environ. La commune attire de plus en plus de personnes qui après y avoir passé leurs vacances y reviennent pour leur retraite et on doit s'en réjouir pour les commerçants qui sont ouverts toute l'année et s'inquiètent aujourd'hui de ce projet qui risque d'être le coup de grâce pour eux. Le super U a entrainé diverses activités , y compris le centre médical, sur la route de Perros et est fermé le dimanche hors saison.

Je constate à regret que depuis le déplacement de la pharmacie GARDIN- APPE de la rue du Général de Gaulle les commerces ont fermés les uns après les autres. La place Ste Anne reste un lieu de rencontre surtout le lundi, jour de marché, où habitants du bourg et de Ste Anne se retrouvent. De grâce, réfléchissez et écoutez l'avis des usagers; une consultation aurait dû être ouverte pendant la saison 2017 pour que chacune et chacun puissent s'exprimer. Ce n'est pas encore trop tard.

Depuis un certain nombre d'années on constate que des erreurs ont été commises par les municipalités successives avec une situation financière déplorable à cause d'emprunts toxiques qui ont été faits de manière inconsidérée et n'ont apporté que des difficultés pour des investissements qui auraient pu être fait dans l'intérêt général.

Les cabines de la grêve blanche ont été construites en 1959 et ont permis de protéger les dunes; ces travaux n'ont rien coûté à la commune qui a consenti une concession de 30 ans venue à son terme en 1989. Les travaux n'ont jamais été terminés; la promenade n'est pas éclairée le soir et les personnes ne peuvent trouver des bancs pour se reposer et reparder la mer.

Le secteur de la "Grêve Blanche" s'est développé avec l'installation de l'école de voile qui est très fréquentée. Je constate que les plages de la Grêve Rose et des Curés ne disposent toujours pas de toilettes et que le parking n'est toujours pas aménagé et arboré.

Je m'exprime de manière apolitique en mon nom personnel et ne fais pas de procès d'intention à qui que se soit. Je partage les prises de position du "collectif" pleines de bons sens, attaché comme moi à cette belle station.

J'ai souvenir d'entendre les derniers maires dire que la commune n'avait pas les moyens d'aménager ce quartier résidentiel et je me réjouis que les emprunts toxiques soient derrière désormais. Faites bon usage des deniers publics, investissez avec clairvoyance pour les prochaines décades. Je regrette l'absence de pistes cyclabes pour les jeunes qui vont à l'école de voile en sens interdit.

La première erreur à été de raser l'ancienne mairie de la rue de Poul Palud pour la transférer près de la déchetterie en 2006. A l'époque les critiques ont été nombreuses à juste titre, compte tenu de la difficulté d'accès pour les personnes agées. Il faut reconnaître que les aménagements qui ont été fait sont adaptés aux besoins des habitants et que l'installation de la stèle est une réussite à mettre à votre crédit.

Pourquoi construire une nouvelle Mairie devant l'ancien garage LE PLATINEC ? Je rappelle qu'il avait été envisagé de construire à cet endroit et que le concours avait été remporté par M SALEMBIER, fin connaisseur de la station, et qu'il avait été abandonné. M SALEMBIER a certainement perçu des honoraires pour son projet architectural. Vous faites état des délais (3 ans) pour une expropriation de la propriété de Mme LE PLATINEC, ce n'est pas long si on ne perd pas de temps et de qu'une extension du parking de la place pourrait être envisagée au lieu de la faire entre la poste et le centre des congrès.La vue sur la mer à cet endroit n'a pas grand intérêt pour les automobilistes qui cherchent d'abord une place pour faire leurs courses.

Je ne comprends donc pas ce projet démesuré qui porte atteinte à notre patrimoine local alors que les bâtiments existants peuvent être adaptés aux besoins actuels.

Il ne faut pas non plus oublier que les communes sont appelées à fusionner à court terme et que divers services administratifs sont concentrés désormais à LANNION.

Je tiens à vous féliciter pour le projet d'aménagement de l'ancien presbytère du bourg, intégré à l'église paroissiale et à l'ancien cimetière et espère que les travaux seront menés à court terme.

Je tenais à vous exprimer mon point de vue dans l'intérêt général y compris des générations futures.

Je vous prie d'agréer l'assurance de mes meilleurs salutations.

Bien cordialement.

signé H C

53-jeudi 26 octobre 19:59

Nous sommes absolument contre ce projet absurde, couteux, qui ne se justifie en rien et qui de surcroit nous rendrait dépendant, pour l'occupation des salles des communes voisines. Que dire de l'achat du bâtiment de la poste que l'on voue aussitôt à la destruction!!!

signé L G N&G

52-jeudi 26 octobre 18:21

Je remercie la mairie pour les informations qu'elle a fournies sur ce projet, bien que très insuffisantes.

Mais j'ai beaucoup de remarques sur ce projet. 

La manière dont il a été étudié me parait très insuffisante, même si il est évoqué dans le PLU récemment approuvé. 

En quoi la mairie actuelle route du dolmen ne satisfait pas les besoins - à part l'Ego du maire et du conseil municipal qui souhaiteraient être plus visibles et laisser leurs traces.

Les bâtiments du centre des congrès et les salles attenantes pourraient être rénovés ?

Il y a lieu  de conserver une salle suffisamment grande pour les spectacles à Trégastel.

Dégager la vue sur la baie Ste Anne est un leurre - on ne va pas au centre ville pour voir la mer mais pour y faire ses courses ou participer à des activités communes.

C'est très bien de faire faire des projets à des élèves mais ce n'est pas une étude approfondie des besoins et d'une analyse raisonnée des coût du projet. Ce n'est qu'une idée ou une vue d'artistes et il n'auront pas à vivre sur place, ni à payer les travaux.

Oui à un aménagement du centre dans le respect et l'amélioration de l'existant; aménagement des voiries douces pour les piétons, les vélos et les trottinettes (électriques ou non), aménagement des parking avec des arbres.

Il n'est donc pas nécessaire d'investir des Millions d'euros du contribuable et d'endetter encore la commune pour un tel projet. Il y a plus utile et souvent plus urgent...

signé D D V 

51-jeudi 26 octobre 17:18

Voici la lettre que j'adresse au maire ce jour par mail.

Monsieur Le Maire,

J'ai  assisté à la réunion d'information au bourg et vous ai écouté argumenter en faveur de votre projet pharaonique pour Sainte Anne.

Permettez moi de pousser mon coup de gueule et de vous expliquer pourquoi je suis contre ce projet :

Vous ne pouvez engager des millions d'euros pour démolir la poste que vous venez d'acheter 300 000 euros ; démolir l'office du tourisme qui vient d'être rénové ; construire une énième mairie alors que la mairie actuelle nous a couté 2,1 millions d'euros il y a 11 ans et qu'elle fait encore l'objet de 417 000 euros de travaux complémentaires (et je ne vous parle pas des dérapages budgétaires dont vous parlez dans la presse...) pour moi, ce gaspillage de l'argent public est intolérable .

Vous ne pouvez raisonnablement pas plomber le budget de la commune pour 30 ans alors que nous sortons à peine de l'endettement et qu'il y a tant à faire sur notre commune.

Les emprunts toxiques ont engendré des restrictions budgétaires, des réductions de moyens et de personnel...Les travaux de réparation ou tout simplement d'entretien de nos installations communales en ont pâti. Les trégastellois vous ont interpellé sur le mauvais états des digues, des cabines de plage, des chemins côtiers...Les trottoirs au bourg et à Ste Anne sont sales, les plots en bois qui délimitent les sentiers à l'ile Renote sont pourris, cassés...Vous supprimez l'éclairage public quand les lampadaires sont vétustes...A bien des endroits notre commune fait délabrée...

L'état des nos rues est catastrophique...je vous invite d'ailleurs à parcourir votre commune à vélo pour vous rendre compte à quel point il est pénible de circuler...Nous souhaitons le développement des voies douces.

Je vous ai moi même interpellé sur la route du bourg, du danger pour les piétons qui y circulent ( et empruntée par les colonies de vacances l'été). Il s'agit poutant de l'axe principal entre Ste Anne et le vieux bourg, bourg dans lequel vous souhaitez délocaliser une partie des activités associatives. Mon mari et moi vous avons interpellé par lettre recommandée sur l'état catastrophique des réseaux pluviales et d'eaux usées sur cette même route du bourg, sur la particularité de la zone entre Crech Argant et le bas du bourg, jonchée de puits et de fontaines, du chemin de la nappe phréatique... mais vous n'avez rien fait pour empêcher ce que votre adjoint à l'urbanisme démissionnaire a qualifié de catastrophe écologique. Si, vous, vous ne pouvez rien faire, qui le peut ?

Je suis attachée, comme beaucoup de trégastellois, à cette grande salle des fêtes qu'est le palais des congrès face à la baie ste Anne.

Rénover le presbytère est une excellente nouvelle mais pourquoi délocaliser le fest-noz du bourg à Poul Palud ?

En ce qui concerne les recettes, vous dites que les nouvelles constructions vont apporter de la fiscalité à la commune, mais qu'avez-vous à leur offrir ? Des rues défoncées, des impasses impraticables comme à Crech Argant ? Des réseaux défectueux ou inexistants ? Et je ne vous parle pas des nouveaux lotissements à venir, définis par le nouveau PLU...Quelle est la durée du bail de la commune de Perros-Guirec pour les locaux rue du Dolmen ?

Vous ne pouvez pas vous contenter d'apporter comme seule réponse à nos questions que c'est du droit privé, que ce n'est pas de votre ressort, que vos successeurs feront ce qu'ils veulent après vous...Enfin que diriez vous aux milliers de maires qui sont tombés dans le piège des emprunts toxiques, que vous n'avez pas de leçon à recevoir de leur part ?

Il est navrant de constater que notre commune tombe en ruines et que vous vous contentez de fermer les yeux. Vous ne pouvez pas engager des millions d'euros pour construire des structures que nous possédons déjà et qui n'apporteront rien de plus. Vous devriez entretenir, réparer, rénover, embellir plutôt que vendre et démolir...Valoriser l'existant, préserver nos ressources naturelles est beaucoup plus important à nos yeux.

Nous rejoignons, mon mari et moi, le collectif " Stop au projet Ste Anne" car justement, il oeuvre pour une réflexion d'avenir et pour le bien de notre commune.

Pour finir, j'ajouterais que la seule chose que j'approuve, est le fait qu'il ne faut pas exproprier le garage Platinec, non pas parce que la procédure est longue mais parce que personne ne devrait subir ça, en particulier sur une commune du littoral ou chacun se bat pour conserver son patrimoine et le transmettre à ses héritiers.

Veuillez excuser mon franc- parler et accepter, Monsieur Le Maire, mes meilleures salutations.

signé A P

50-jeudi 26 octobre 17:01

Monsieur Le Maire c'est fait élire avec un programme qui disait entre autre :

REHABILITER NOTRE CENTRE DES CONGRES, LIEU DE VIE DE NOS ASSOCIATIONS.

On reste bouche bée devant son projet.

signé L C

49-jeudi 26 octobre 12:11

Ce projet, c'est dépenser beaucoup pour avoir beaucoup moins qu'aujourd'hui.

Moins de place pour se réunir. Finies les grandes réunions, les conférences, fini le théatre. L'identité de Trégastel va se fondre dans celle des villes voisines qui mettront à disposition (à quel prix et selon quelles modalités ?) les grandes salles pouvant accueillir plus de 100 personnes.

Moins d'occasions de se rencontrer dans le centre Sainte Anne, actuellement animé par les activites abritées par le Palais des Congrès. Moins d'accasions d'y faire ses courses. Le centre devient vide.

Si le but est de voir la mer, plutôt que créer un parking, il faudrait développer les circulations dites douces qui permettraient de s'en approcher : actuellement, les piétons et encore plus les cyclistes sont très négligés.

De toutes façons, le verrou du garage situé au fond de la place du marché devrait sauter pour que le centre puisse s'ouvrir aussi vers le nouveau lotissement qui se construit juste derrière, et pour que par exemple puissent être créés des espaces de jeux pour les enfants.

signé : M H C

48-jeudi 26 octobre 10:18

Où est la démocratie dans ce projet ? Les trégastellois ont-ils été consultés ? Ce  n'était pas dans le projet électoral du maire. Il engage financièrement lourdement la commune pour de nombreuses années. De plus ce projet va forcément nuire à la vie communautaire de Trégastel. Quel en est l'intérêt donc ? à qui va-t-il profiter ? à bien moindre frais les bâtiments existants, pour sûr, peuvent être rénovés et continuer la mission dont les trégastellois ont vraiment besoin.

signé R G F

47-mercredi 25 octobre 23:30

Comment quelqu'un qui est en capacité de réfléchir peut il sortir un projet pareil ? supprimer un lieu tel que le Palais des congrès est une aberration ! Combien de personnes ont achetés ou loués un logement à Ste Anne parce qu'elles y trouvent les services et aussi les différentes activités dans un petit périmètre ! Et beaucoup n'ont pas les moyens de locomotion ! La municipalité va sûrement prévoir des navettes gratuites de Ste Anne au bourg et au golven !

signé Y F

46-mercredi 25 octobre 18:07

Investir autant d'argent pour la destruction du centre des congrès est une aberration.

C'est le poumon du centre-ville.

Commerçant, service de santé, associations, tout y est !

Et l'éclatement des associations dans différents lieux de la commune, voire dans les communes voisines dépasse l'entendement; les associations importantes n'y trouvent plus leur place; elles en sont exclues.

Faire une réhabilitation de l'existant et le réaménagement de la place du marché en y incluant le rachat de l'ex-garage semble une solution plus judicieuse et moins onéreuse.

Quand à la vue sur mer, il suffit de quelques pas pour la découvrir ou la redécouvrir...

signé H P

45- mercredi 25 octobre : 15:13

Bonjour

Je suis contre le projet, je ne vais pas rajouter les mêmes arguments que les autres citoyens, mais je voudrai en rajouter un

Pourquoi ramener une partie des bureaux de la mairie avec salle des mariages ou salle du conseil au centre ville ? Perros a fait l'inverse, la salle du conseil se trouve à la maison des traouiro donc elle, décentralisée.

signé C L T

44-mercredi 25 octobre 14:54

Pourquoi ce projet et dans quel but ?

TREGASTEL est en constante évolution. avant toutes modifications d'envergure, il est important de se poser les bonnes questions !

Quelles sont les améliorations nécessaires pour la population de la commune (ce qui fonctionne bien ou moins bien) ?

 Devons- nous faire évoluer  au moindre cout ce qui ne fonctionne pas correctement ?

La population est-elle demandeuse de bouleversements majeurs ?

Pour le projet en cours, la municipalité n'a pas, il me semble, répondue à ces interrogations.

Le palais des congrès actuel fourni un maximum de satisfactions aux différentes associations et manifestations TREGASTELLOISE.

La place du marché centrale à Ste Anne reçoit le marché hebdomadaire dans de très bonnes conditions et offre une grande surface de parking au centre-ville.

L'office du tourisme et le bibliothèque dans un bâtiment récent sont facilement accessibles en un site de passage intéressant proche de la chapelle Ste Anne.

Le bâtiment constituant la mairie actuelle, d'une construction industrielle assez récente, présente toutes les conditions requises pour les activités administratives et techniques, un parking conséquent pour les visiteurs et lors des quelques mariages qui y sont effectués.

Je suis opposé à ce projet aux dépenses pharamineuses et dont les objectifs ne semblent pas évidents sauf offrir une petite vue mer pour quelques logements et une exposition aux vents marins pour le centre Ste Anne.

L'état calamineux des routes nécessiterait une réfection importante. Trottoirs et voie douce pourraient être reconsidérés et se révélés indispensables, dans le futur, avec le développement des vélos à assistance électrique.

La mise au normes et son relookage donneraient au palais des congrès une deuxième jeunesse et lui permettrait un fonctionnement plus adapté à la vie associative et commerciale. Implanter des panneaux solaires et une isolation renforcée serait peut être source de subventions.

Démolir le bâtiment en pierre appelé " la poste ", mis à part d'engloutir les 300 000 euros de son achat, n'aura pas l'impact escompté car la verrue du central téléphonique restera en place. Avec quelques petits aménagements, ce bâtiment pourrait bien accueillir le service administratif de la mairie et les bureaux de la poste.

Pourquoi créer sur la place du marché l'équivalent d'une nouvelle mairie alors que la tendance actuelle est plutôt a la mutualisation des biens et services avec la commune de Perros-Guirec en sachant que cette dernière a déjà décentralisé son conseil municipal à la maison des Traouiero à Ploumanach.

La population Trégastelloise vivant à l'année dans  la commune semble surprise du montant d'un tel projet par rapport à sa finalité et du gaspillage des deniers publics pour quels résultats à terme. (Eclatement du milieu associatif, disparition des activités du centre de Ste Anne et impact sur le commerce, exposer le centre Ste Anne aux vents marins que le palais actuel protège).

signé Y L T

43-mercredi 25 octobre 12:59

Le projet de restructuration du Centre de Sainte Anne a été fait sans consultation des trégastellois et des associations.

Centre des congrès

Le centre des congrès est important au niveau social et culturel

- les activités décentrées pourraient être moins facilement accessibles pour les personnes âgées, cela serait moins motivant pour elles de sortir de chez elles.

- l'avantage de centraliser de nombreuses activités en ce lieu qu'est le centre des congrès, permet aux personnes de faire leurs courses avant ou après les activités. Par conséquent, cela pourrait porter préjudice aux commerces du centre ( boulangerie, boucherie, point presse...).

- Exemples d'aberration:

Exemple 1

Théâtre :

Les répétitions de théâtres sont prévues dans une salle de la Mairie actuelle...Mais où se feraient les représentations ?

Où auraient lieu les différents évènements actuels? à Perros, à Trébeurden...certaines personnes n'iraient pas.

Exemple 2

Danses bretonnes et chants de marins :

Les personnes qui pratiquent les danses bretonnes et associent l'activité des chants de marins font un déplacement ( pour celles qui se déplacent en voiture, elles ne font qu'un déplacement), avec le projet il leur faudrait faire deux déplacements, un pour aller aux danses bretonnes dans la salle de tennis de table, puis un autre pour aller aux chants de marins dans une salle de la Mairie actuelle!

Espace pour le marché

- Le marché serait réduit alors qu'il s'agit d'un des marchés les plus importants de la région en période estivale.

- Installer un parking entre la baie Ste Anne et les commerces ne participerait en rien à valoriser la chapelle Ste Anne... et cela peut gâcher la vue sur la mer ( cela ne fait que déplacer le problème).

Implication des travaux sur la hausse des impôts locaux

- Ce projet augmenterait l'endettement de Trégastel... Il est constaté déjà depuis longtemps que la commune manque d'argent.

- Pourquoi ne pas juste rénover le centre des congrès, si le souci est la vétusté de ce bâtiment ? Si cela coûte moins cher de reconstruire, pourquoi ne pas se focaliser uniquement sur le centre des congrès puisque les autres bâtiments sont en bon état ?

Signé : F M 

42-mercredi 25 octobre 11:41

Je partage vos ressentis et vos analyses sur le projet Ste Anne en l'état, quel gâchis ! Défaire pour refaire et supprimer sans alternative un lieu de vie qui anime notre vivre ensemble actuel, c'est jouer au mécano et aux apprentis sorciers.

Revitaliser un centre ce n'est pas seulement paysager un parking ! L'idée est glaçante, mais favoriser la proximité et le rapprochement du grand nombre en proposant des activités diverses, sociales, culturelles, festives !...L'appartenance au groupe est la priorité contre le risque d'isolement. 

Ce projet non ! mais repenser les besoins, le dynamisme, la circulation, la réabilitation nécessaire du centre ville oui. En associant les trégastellois dans des réunions de quartier.

La prudence est de mise sur des engagements financiers qui nous impacterons à très long terme, demain est incertain et nous n'avons pas le droit à l'erreur,

il faut " raison garder"

signé K Mp

41-mercredi 25 octobre 11:07

Je suis  contre pour les raisons suivantes:

En raison de la méthode employée: pas de concertation préalable et pas d'étude globale sur les besoins des trégastellois.

Ce projet aurait dû être dans le progamme électorale. Un projet de cette ampleur, ne peut être réalisé que s'il est le résultat d'une compilation d'idées, mises dans un pot commun. Plusieur projets pourraient voir le jour, un dernier serait finalisé. 

Aujourd'hui :

- crainte sur lavenir de Ste Anne et risque de sa désertfication.

- destrution de la cohésion sociale, par l'éclatement, au lieu d'un regroupement.

Le centre des congrès est un gros pôle d'activité (ex: gym 4 matins par semaine..) 3éme àge, théatre, club informatique, tous drainant un nombre important de trégastellois et voisins. De ce fait il amène du monde au centre Ste Anne et donc un va et vient commercial.

Les activités du centre (belle brocante, ventes, salon, expo, vide grenier, téléthon...) sont d'autant de publicités pour notre commune.

Les animations seront moins attractives si elles sont déplacées vers le gymnase ou d'autres locaux, voire hors de la commune.

Le projet ne répond pas aux besoins de toutes les assos:

Il n'y aura plus de grande salle à Trégastel.

signé Y G

40-mercredi 25 octobre 08:24

Je suis d'accord avec vous ce projet est prétentieux et aberrant. Gardons la convivialité et la simplicité et gardons les sous que la ville n'a pas pour des projets plus importants. Il est vrai qu'une mairie excentrée comme elle est ce n'est pas terrible mais vous avez choisi de la déplacer vous même.

Chaque élu ne doit en aucun cas se faire une notoriété par des idées saugrnues.

signé H I

39-mercredi 25 octobre 07:35

Ce projet de démantellement du centre ville (CV) de Trégastel est démentiel. Pour preuves:

1 ) le feuilleton " Mairie " trégastellois au cours des 3 dernières mandatures:

2002-2008: rasage de la mairie impasse Runmabil et construstion de la mairie actuelle                   en 2006 pour un coût à ce jour de 2.5 M euros travaux 2016 inclus.

2008-2014: zéro projet pour cause de surendettement.

2014-2020: sortie des emprunts toxiques et projet des construction d'une nouvelle mairie pour un coût de 4.5 M euros. 

Ce sera que la troisième mairie sur période de 15 ans !

Quelle commune, ville peut elle se vanter d'un tel train de vie ?

Ce projet ne serait il pas le caprice d'un maire dont l'égo ne serait pas assez flatté par la situation de la mairie actuelle ?

2 ) les arguments falacieux du maire pour ce projet:

 a ) ouverture du CV sur la mer:c'est déjà le cas ! et pour avoir une très belle vue il suffit de faire queques  pas de côté. 

 b ) nécessité d'intègration de la mairie au CV: ce concept est dépassé. Dans beaucoup de villes, les services administratifs n'existent plus au CV, ils sont déplacé à la périphérie.  

 c ) une mairie, un service proximité: non ! c'est un lieu de rare fréquentation pour  un habitant, même pas une fois par an et des documents administratifs peuvent s'obtenir par par internet.

3 ) le projet de démolition de 4 bâtiments du CV actuel: office de tourisme, bibliothèque, poste, centre des congrès.

  a ) état d'avancement

- en gestation depuis 2.5 ans soit depuis début 2015 sans informations, consultations des trégastellois, en catimini donc.....

- en 2016, achat de la mairie de la poste 300 000 € dans le cadre de la réalisation de ce projet, pour réunir les conditions nécessaires de ce bâtimen à  la destruction.

  b ) inconsistance des arguments du maire. Aucun argument économique ne vient étayer ce projet. Pas une seule fois n'est exprimé le souci de sauvegarder voir  renforcer l'activité du CV de Trégastel. Or le maintien de l'activité d'un CV est devenu une une préoccupation essentielle de la plupart des maires de France.

Le triangle Ste Anne est un pôle architectural attractif et dynamique par lui même (le centre des congrès est occupé quasi quotidiennement et ce jusqu'à 20h30 !) et par les commerces qui l'entourent .C'est une carte d'identité forte pour Trégastel, pour le tourisme et pour l'installation de nouveaux arrivants jeunes et retraités.

Proposer la destruction de ce triangle poumon du CV et son remplacement par un parking relève de l'inconséquence. Un parking comme nouveau signe idenditaire on ne peu faire pire...

Et ce n'est pas la mairie qui serait construite place du marché qui va dynamiser le nouveau CV. Cette mairie n'est qu'un gouffre financier qui ne fera pas venir à Trégastel un commerce, un habitant, un touriste de plus.

D'autre part, si quelques habitants vont à travers ce projet  récupérer une belle vue sur mer, celà  pourrait n'être que de courte durée car le triangle reste construstible. Ce projet ne ferait il pas place nette pour un promoteur immobilier ?

En résumé, le projet présenté par le maire est un projet de dévitalisation accélérée de Trégastel qui montre déjà queques signes de déclin: départ du CMB, départ probable de la poste, non remplacement du généraliste du CV.

Alors ne détruisons pas ce qui fontionne bien mais améliorons le pour consolider la vitalité de Trégastel. Gardond la mairie actuelle, récente et fonctionnelle. conservons le triangle actuel et engageons des travaux  de transformation, rénovation des bâtiments existants et en particulier du centre des congrès qui manifestement n'a pas été entretenu comme il se devait. Démarrons d'urgence des travaux de voirie, trottoirs, enfouissement de lignes électriques, éclairage public, aménagement des plages et de leurs abords....ces structures se trouvant dans un très mauvais état.

signé E J

38-mercredi 25 octobre 07:34

Non à ce projet qui n'est pas assez réfléchi et qui ne prend pas l'avis des habitants de Trégastel.

signé B L

37-mercredi 25 octobre 01:50

Nouvelle habitante de Trégastel, je pense que les locaux actuels ont juste besoin d'être rénovés, ils sont le coeur de Trégastel et donnent l'animation de ce quartier, il y a des améliorations plus importantes à prévoir pour assurer la sécurité des enfants et des personnes agées: création de trottoir , réfextion des routes, pistes cyclables. Prévoir des espaces de jeux pour les enfants et de sport pour les jeunes ados. Ce projet n'apporte aucun atout à notre ville et l'endettement pèsera sur nos concitoyens. Je suis totalement contre ce projet.

signé V R

36-mardi 24 octobre 20:07

Je suis moi aussi fermement opposé à une telle gabegie qui n'est pour moi que l'expression de la mégalomanie d'une personne peu crédible sur ce sujet à l'exposé rempli de contradiction.

Je vous fait entièrement confiance pour faire prendre conscience à la population trégastelloise de l'indicible erreur et gachis que serait la réalisation de ce projet pharaonique et disproportionné pour notre commune.

Projet qui ne correspond en rien aux attentes des habitants et qui détruirait beaucoup plus qu'il ne créerait, car il supprimerait en outre beaucoup de liens commerciaux, associatifs et intergénérationnels garants de la vitalité d'une commune.

C'est de plus, en déni complet des investissements très onéreux dernièrement réalisés :achat du bâtiment de la poste, rénovation bibliothèque et office du tourisme, salle Fontaine etc...Tout cet argent gaspillé !!!

Par ailleurs rénover des bâtiments à structure métallique et en bardage tôle pour les adapter à des activités associatives ( salle de sport actuelle), et raser des bâtiments en dur avec des parements en granit qui satisfont la population....qui oserait imaginer une  telle ineptie ?

Je ne parle même pas de l'absurdité lorsque l'on envisage une telle réalisation, en déclarant en outre avec fierté que c'est un projet structurant pour une trentaine d'années, de ne pas procéder par ordre et commencer par entamer une procédure d'expropriation de la verrue qui crée il faut le dire un bien joli étendard à l'entrée de notre commune!!!!

Sans compter évidemment que ces 4,5 millions d'euros ( majorés de combien ???) obéreraient à très long terme toute autonomie financière pour des possibles futures réalisations indispensables et urgentes, et ralentiraient substantiellement entre autre la réfection de  toutes nos voiries qui laissent tant à désirer malheureusement...

Comme une personne l'a déjà dit si bien c'est une "illusion" de vision de la mer tout à fait utopique.

Par contre, je suis loin d'être contre le fait qu'il faille rénover, restructurer et moderniser l'existant, et, pourquoi pas profiter de l'achat de la poste pour rapatrier uniquement les services administratifs et les salons de la mairie.

Avant de nier cette faisabilité comme il l'a été prôné par la municipalité, il suffit de bien vouloir ne serait-ce que de demander de chiffrer le coût d'une telle opération, ce qui n'a certainement pas été demandé? par peur d'une évidence financière.

Une MAIRIE qui, pour moi, doit toujours être le fleuron visible et accessible par tous dans une commune ( résidents et visiteurs), et en ce qui concerne celle de Trégastel, elle n'aurait jamais du être exilée dans la zone artisananle et toute proche de la déchetterie!

Je sais que beaucoup de " Vieux Trégastellois" partagent tout à fait mon point de vue sur le sujet y compris d'anciens responsables locaux.

De même cette grande place triangulaire que dis-je ce " no man's land" qui n'a d'utilité en l'état qu'une matinée par semaine ( surout en période estivale) mais qui donne une funeste impression de tristesse mérite d'être aménagée, paysagée et agrandie par l'acquisition  de la verrue sus nommée.

Tout en réservant bien entendu des possibilités d'installation beaucoup plus attractives aussi bien aux exposants qu'aux chalands, comme cela se fait dans toute commune qui se veut économiquement touristique, sans entraver la circulation aussi bien pour des raisons de sécurité que de transit pour les gens en visite comme c'est le cas actuellement.

Dans la mesure des mes disponibilités, je vous soutiendrai donc et participerai aux actions que vous conduirez.

Je vous souhaite  beaucoup de courage et la réussite dans votre engagement salutaire et salvateur pour Trégastel. Veuillez m'excuser si ce message est un peu long mais il me permet de vous transcrire ce que je ressens de cette situation de notre commune chère à tous je n'en doute pas.

Cordialement.

signé H P

35-mardi 24 octobre 17:18

Je ne suis pas trégastellois mais viens quotidiennement faire mes courses à Trégastel, le lundi au marché, l'été aux expo; je ne comprends pas qu'une petite commune envisage une telle dépense sans l'alternative d'une rénovation de l'existant: connait-on le coût d'une telle rénovation avec mise aux normes actuelles ?

signé J L B

34-mardi 24 octobre 15:27

Nous sommes d'accord avec la plus part des commentaires exprimés dans ce blog et par ailleurs très bien argumentés, pour considérer que ce projet est abérrant et que s'il devait être réalisé en l'état, il serait destructeur pour la vie du centre ville ainsi que pour la cohésion de l'ensemble des trégastellois.

Notre opinion est qu'un projet de cette ampleur qui aurait une répercussion sur le très long terme pour tous les trégatellois(es) doit être élaboré démocratiquement en accord avec l'ensemble de la population et donc soumis à un référendum minicipal.

signé JPJ/AJ

33-mardi 24 octobre 13:56

Etant maintenant un "riverain de Trégastel" il m'est difficile de m'exprimer en public. Poutant je pense que mon statut d'ancien maire et président (éphémère) de la première communauté de communes m'autorise à réagir à un projet inique que votre collectif dénonce à juste titre avec les bons arguments. J'espère donc que votre démarche conduira à l'abandon de cette ineptie et que le bon sens fera qu'une vraie concertation s'enclenchera pour décider de l'avenir  du coeur de la commune.

signé Georges Lenoane et Marie Noëlle

32-mardi 24 octobre 12:27

Ce projet est aberrant. Ce n'est ni plus ni moins la mort de Trégastel. Le commerce, la vie, c'est Sainte Anne. La dispersion c'est du chacun pour soi, tout le contraire de la convivialité et le rapprochement entre les gens.

Le coût démentiel est une insulte aux habitants, comme ceux de Picherel qui voient leur quartier laissé a l'abandon: rue défoncée (courlis), épave de voiture (là depuis 6 mois), jungle des trottoirs.

signé K N

31-lundi 23 octobre 23:20

Le centre des congrès actuel est un élément essentiel à la vie des trégastellois. Si sa rénovation ou même destruction est nécessaire (nous ne pouvons en juger car nous ne sommes pas experts en la matière) il ne peut pas être remplacé par de multiples petites ou moyennes salles disséminées sur l'ensemble de la comune.

Une salle de taille importante est nécessaire pour notre commune (spectacles,théatre, expositions, repas et autres diverse activités associatives....etc...). Ca nous semble bien plus important que le dépacement de la mairie vers le quartier Sainte-Anne.

C'est la raison principale pour laquelle nous sommes contre ce projet proposé aujourd'hui. Il nous semble primordial de conserver ce lieu de vie au coeur de Trégastel (bien plus que la mairie).

Bien cordialement

signé G L V

30-lundi 23 octobre 22:14

bonjour,

En tant que citoyen de Trégastel je tiens à dire que je suis contre ce projet.

Notre petite commune vient de traverser une dizaine d'années difficiles pendant lesquelles il n'a pas été possible d'investir. Nous avons besoin de projets à la limite de nos capacités. Nous savons maintenant ce qu'il en coute. Il nous faut des projets raisonnables répondant aux besoins exprimés, préservant les marges de manoeuvres de notre village et restaurant la confiance dans l'action publique.

" Ne mettons pas tous nos oeufs dans le même panier"

J'espére que la mairie saura entendre le bon sens populaire qui je crois, s'exprime assez  largement depuis quelques jours dans notre commune.

signé D G

29-lundi 23 octobre 15:02

Le projet de Sainte Anne tel qu'il nous a été présenté représente à mon avis la mort du centre- ville.

Actuellement, il n'y a pas un jour sans que l'on ne constate toute la vie sociale et économique qui se déroule aurour de notre centre des congrès.

Tout d'abord, bon nombre de citoyens de Trégastel viennent à pied au centre-ville pour leurs activités. Pratique, adapté. Les personnes seniors ou nos personnes PMR le disent. Etre obligée de se déplacer au bourg ou aux locaux à woas veur leur pose un problème.,

De plus, les trégastellois se trouvent au centre-ville pour leur activité et en profite pour faire leurs courses. Que se passera-t-il quand le centre des congrès n'existera plus au centre-ville ? ils finiront par faire toutes leurs courses au superU !!!

Je suis une trégastelloise qui a vécu dans ce centre des congrès, des fêtes, des concerts, du théatre, des mariages, toute une vie d'évènements riches et dynamisants pour notre commune et surtout pour son centre. Et il faudrait aller au pôle phoenix ou à la salle rouzic pour les rassemblements de plus de 100 personnes ? La vie de notre commune est en son centre, pas à l'exrérieur. Et quid de la construction d'une nouvelle grande salle. Une dépense supplémentaire pour la ou les mandatures suivantes ? avec quels financements ? et tout celà disparaîtrait pour un parking, et pour avoir une vue sur mer. Vue que l'on a de  toute façon en longeant la baie. Et que dire du vent quand il soufflera d'est ou de nord-est sans le bâtiment que nous avons actuellement. Des commerçants semblent s'en inquiéter aujourd'hui.

Nous avons actuellement un centre des congrès, qui certes aurait besoin d'une réhabilation, mais  représente un poumon fondamental pour la commune. Pourquoi aller dépenser des sommes folles alors que nous pourrions utiliser l'argent pour rénover le centre des congrès tout en améliorant la vie quotidienne des trégastellois.

Ce projet va l'encontre d'une vie riche, partagée par tous les habitants de Trégastel (quel que soit leur âge, milieu...) dans un centre-ville fédérateur d'échanges, et de rencontres. 

signé C & M B

28-lundi 23 octobre 13:07

Vraiment, la municipalité, non contente de rejeter la faute de la dette actuelle sur l'ancien mandat, veut endetter encore plus la commune. On marche sur la tête ou quoi?

Je crois que les prochaines élections vont faire le ménage. Pourquoi pas une liste citoyenne et démocratique ?

Quand un projet est présenté et la population est juste consultante du projet finit, on ose nous parler de concertation démocratique.

La démocratie, rappelons-le, est tout autre. Consulter et faire participer les habitants dans les réflexions sur les projets portant sur les quartier de la ville me semble beaucoup plus démocratique. 

On veut vous faire avaler une vétusté des structures, et pour celà la destruction est la seule manière de faire.

On veut construire une nouvelle mairie, alors que l'existante est tout à fait fonstionnelle.

Quid des associations, des évènements et autres réunions ? 

Quoi qu'il en soit, étant président d'une association en devenir, je peux vous assurer que ce projet ne se fera pas si nous sommes tous solidaire et prêt à nous défendre pour garder une vie associative très active à Trégastel.

Pourquoi ne pas faire du centre des congrès, une maison des associations ?

signé J S L

27-lundi 23 octobre 11:37 

Je suis complètement opposé à ce projet d'aménagement de Ste Anne.

Pour l'essentiel:

- La dépense 4.5M€, certainement sous-estimée, va alourdir considérablement la dette déjà très élevée de la commune. Il n'y aura plus de marge de manoeuvre pour assurer de futurs travaux indispensables ou pour faire face à des aléas.

- Ce projet n'amène aucune amélioration dans les services à la population et ne présente pas de caractère d'urgence.

- La disparition des salles de réunions pour les associations va perturber gravement la vie sociale et culturelle de la commune.

- La suppression de la grande salle pouvant accueillir des réunions importantes (conférences, théatre, etc...) est inadmissible  pour une commune comme Trégastel.

- Si par malheur ce projet voyait le jour, il serait de toute façon impératif de prévoir l'élimination préalable du garage qui reste une verrue dans le bâti du centre ville.

signé B L G

26-lundi 23 octobre 10:57

- La construction d'une nouvelle mairie à un moment où les compétences des communes se réduisent d'année en année est une aberration.

- Le projet est contraire aux souhaits et au mode de fonctionnement des associations.

- Le projet n'est pas écologique car il implique une multiplication des déplacements en raison de l'éclatement des sites pour les activités associatives.

- Les priorités sont ailleurs: conserver la poste, revoir les aménagements des parking et des toilettes publiques au coz pors, il aurait fallu trouver des arguments pour convaincre le CMB de rester (trop tard).

signé L G L

25-dimanche 22 octobre 19:16

Bonjour, je tenais à réagir sur les points suivants:

L'aménagement du centre ville Sainte Anne est une nécessité et beaucoup de citoyens en conviennent.

Toute fois le projet présenté (et unique projet) propose la disparition du centre des congrès, de l'office du tourisme, de la bibliothèque et de la poste pour réaliser un parking et une esplanade arborée avec vue sur mer et ouverts au quatre vents!

Ceci aura pour effet, de modifier durablement l'activité du centre-ville Ste Anne et donc sont attractivité.

Que vont faire les commerçants qui sont encore sur place ?

Que vont faire les retraités qui se sont installés à Trégastel Ste Anne (et proximité) parce qu'il y a une riche activité associative et des commerces de proximités ? par ailleurs, beaucoup de personnes agées ou non, peuvent accéder aux commerces de proximité et participer aux associations culturelles sans avoir besoin de moyen de locomotion.

L'éclatement de la vie associative aux quatre coins de la commune va à l'encontre du principe de centralité avancé. Le centre des congrès est le centre de vie communautaire (hors associations sportives - pôle sport).

La vie associative y est active et très riche pendant toute l'année; spectacles, danses, chants, expositions....Par des activités proposées, les associations sont des acteurs dynamiques qui luttent contre l'isolation et pour l'insertion de nos anciens mais également pour les plus jeunes. Ce qui fait la force de Trégastel (outre l'attrait géographique et touristique), c'est son tissu associatif très riche et très varié. Et celà ne se mesure pas en salle rentabilisée ou louée.

Le projet (un seul projet annoncé): ouvrir le centre Ste Anne à la vue sur mer (esplanade et parking) et rapprocher la mairie (services administratifs) an centre de Trégastel.Le projet est d'incorporer à la mairie, un local de la poste, la bibliothèque (médiathèque), l'office du tourime et des salles informatiques. Ce lieu devrait se nommer la maison des services publics.

Mais avons-nous besoin d'une maison des services publics ? En hiver, le centre-ville Ste Anne sera en sommeil permanent. Le week end pas d'activités, et aucune attractivité...

Les finances: je ne porterai pas de jugement sur les chiffres annoncés (n'ayant pas les informations). Mais ceux-ci sont suffisemment importants pour les Trégastellois s'interrogent et s'inquiètent ! Il est nécessaire qu'un dialogue s'installe entre la population et les porteurs du projet d'urbanisation. Il faut prendre le temps d'écouter et d'informer la population.

Vous conviendrez que ce projet ne peut pas nous laisser indifférent.

merci d'avoir pris le temps de lire ces quelques mots

signé M B

24-dimanche 22 octobre 17:45

Je suis contre le projet proposé. Je pense qu'il y a d'autres priorités. Les sommes qui sont avancées sont démesurées et s'avancer sur la non hausse des impôts me paraît irréaliste. Parmi les priorités que je pense, il y a le rond point route de Lannion, le remplacement des éclairages publics défectueux ou absents, pistes cyclables, refaire les deux parkings du père éternel. Quand au garage Platinec, qu'est ce trois ans pour une expropriation, rien ne presse.

signé S P

23-dimanche 22 octobre 15:59

Bonjour,

Quelle déception ! Un grand projet qui se résume par un changement de parking. Une destruction des éléments qui font la vie en dehors des deux mois de vacances.

Quelles attractivités nouvelles pour Trégastel ?

La mairie peut prendre la place de la poste, la médiathèque dans une aile de la poste ou à la place du garage Platinec. Le palais des congrès peut être modifié pour accueillir plus d'associations sans qu'elles ne soient en interférance comme actuellement. L'isolation thermique peut être améliorée .

Je termine, un sens unique passant devant le magasin carrefour et revenant par la chapelle, permettrait a certains visiteurs d'aller jusqu'à l'ile Renote et de voir la mer, c'est de la vase à chaque marée basse! La vraie attractivité serait de fermer la baie! quelle beauté 24h sur 24.

Conclusion: il y a mieux à faire.

signé J C L 

22-dimanche 22 octobre 13:38

Je suis absolument contre le projet de raser l'existant au mépris des habitants de Trégastel, il y a certes un besoin de redonner un coup de neuf à l'existant qui coutera moins cher que de raser et de supprimer des endroits que les habitants de Trégastel aiment. La vie associative est particulièrement touchée par cette initiative et l'idée même qu'il n'y aura plus d'endroit pour réunir du monde autour d'un spectacle ou d'une conférence au sein de cette si jolie  ville me déplait fortement. Si tout cet argent dépensé n'est que dans l'idée de satisfaire des Parisiens ou Belges ou Allemands etc...pour pouvoir se garer lejour du marché et celà pendant deux petits mois de l'année, quel mépris pour les trégastellois qui vivent à l'année, en sachant aussi que la population est vieillissante, il n'y aura plus de vie pour ceux, qui ne pourront pas se déplacer sur les autres communes pour assister ou participer à des activités culturelles ou autres. J'espère que tous les habitants de Trégastel vont réagir et empêcher ce projet  de voir le jour ( dans une parfaite sensation de dictature), le maire ne demande même pas aux habitants ce qu'ils en pensent. Je paie des impôts fonciers et locaux sur cette commune et à ce titre j'estime que le maire me doit des explications sur, pourquoi j'usqu'à la fin de mes jours je devrai encore perdre du pouvoir d'achat et une qualité de vie pour payer ce que j'appelle un caprice du pouvoir en place.

signé M C H

21-dimanche 22 octobre 12:26

En plus des divers arguments contre ce projet dispendieux et inutile déjà mentionnés sur ce blog, je souhaite ajouter un argument fondamental: avec les changement climatiques anthropiques le niveau de la mer va inexorablement s'élever au cours des décennies à venir. Cette partie de la ville risque donc de devenir inondable.

S'il fallait absolument dépenser de l'argent, ne serait-il pas plus juducieux de transférer mairie et services divers au bourg ?

Ou ne vaudrait-il pas mieux renoncer à ce projet pour préserver des fonds afin de les investir en tenant compte des changements climatiques en cours.

signé J M M 

20- dimanche 22 octobre 10:59

Non au projet Sainte Anne.

Coût démesuré pour les 25 année à venir,pas priotaire.

La priorité: vie de tous les jours: vie associative, information des habitants ( réunion de quartier, journal municipal papier). Pourquoi la mairie ne participerait-elle pas à la création d'une ehpad ?

Collectif apolitique ?????? j'aurais préféré un comité de soutien à la liste d'opposition actuelle avec propositions de projets plus raisonnables pour une prochaine municipalité.

signé Y K

19-dimanche 22 octobre 09:43

Je suis contre ce projet qui éclate toutes les associations, on ne verra pas plus la mer de cet endroit, Trégastel a de nombreux points de vue pour voir la mer. Les trégastellois n'ont pas été consultés pour ce projet peut-être qu'il serait plus judicieux de repenser le centre des congrès et que cette transformation serait moins coûteuse. Lorsque l'on fait partie de plusieurs associations avec des activités qui se suivent, très difficile de les coordonner (en quittant une asso à 17h et commencer et commencer l'autre à la même heure si on a pas de voiture comment on fait????????).

signé M S

18-samedi 21 octobre 18:32

Non à la disparition de la vie associative au centre de Trégastel, très riche pour une petite commune comme nous l'aimons tous. Rénover OUI, mais tout casser NON. Pensons aussi à la vie commerciale de notre village sympathique.

signé A l G 

17-samedi 21 octobre 15:54

"4 500 000 € pour défaire les liens sociaux de la commune c'est très cher payé et surtout disproportionné par rapport à sa taille: Projet inadapté et gaspillage annoncé:

- dispersion des lieux de rencontres des associations => disparition de certaines (assos) fréquentées par les personnes agées ou n'ayant pas de moyen de transport.

- Redondance de locaux pour la mairie => quel est le taux de fréquentation de ce lieu ?

Pourquoi ne pas moderniser les locaux existants ? Nous avons une très belle vue sur la baie Sainte Anne depuis le centre des congrès... et la MER où peut on la voir à Trégastel ? mais PARTOUT !!! 

signé J F R & G R

16-samedi 21 octobre 14:02

Je suis contre le projet pour les raisons suivantes:

Ce projet n'était pas prévu dans le programme électoral. Compte tenu de son importance ce pourrait être un thème pour les élections futures, car rien ne presse.

Ce projet fait éclater la convivialité du centre des congrès en éparpillant les associations en divers endroits. 

Ce projet tend à faire disparaître l'activité commerciale à Sainte Anne. La fréquentation de la mairie n'est pas comparable à celle du centre des congrès.

Ce projet fait disparaître de la commune une grande salle utilisée actuellement pour les AG, les conférences, le théatre, les actions commerciales voir les campagnes électorales. (il serait curieux de faire une campagne municipale hors de la commune!).

Après avoir insisté grossièrement sur l'endettement de la commune,et quand dans les médias tous les élus se plaignent de ne plus avoir de recettes, nous voici construisant une mairie alors que nous en avons une accueillante qui regroupe les services techniques et administratifs au même endroit.

signé J R

15-vendredi 20 octobre 18:45

Sommes opposés, mon mari et moi au projet actuel. Déplacement de la mairie, suppression du centre des congrès, délocalisation de bon nombre d'activités et manifestations qui incitent les personnes participantes, venant des 4 coins de la commune à participer à l'animation du centre ville et au fonctionnement des commerces de proximités.

Le centre des congrès est le "poumon" du centre ville, ce qui fait le charme de notre ville. De plus le budget des travaux annoncés est vraiment trop important, engagerait la  commune sur une trop longue durée et ne permettrait pas d'affecter une partie des budgets à venir à des dépenses nécessaires à l'amélioration de l'ensemble de la commune.

signé T C 

14-vendredi 20 octobre 17:01

Le projet présenté par la municipalité pour l'aménagement du centre de Trégastel est contestable.L'ilot Sainte Anne doit rester le "poumon" du centre ville.

Le centre des congrès est à repenser en fonction de tous les besoins des associations et culturels. Un projet NOVATEUR et créer un environnement attractif.

Le transfert de la mairie serait une "GABEJIE". Mairie actuelle 417 429 euros de travaux: Mairie future, coût ?????

L'ensemble dit "Platinec", devra devenir une réserve foncière pour la commune, pour les projets actuels et futurs.

Déjà 150 000 euros de dépensés pour des études ??? il faudrait commencer par une grande concertation. Elus, représentants des associations, population. Cette étude ne devra pas se cantonner à l'ilot St Anne, mais à l'ensemble des besoins de la commune.

Queques pistes:

-trottoirs plus adaptés.

-création de sanitaires dignes d'une station balnéaire.

-aménagement des plages, des espaces publics.

-création d'une voie piétonne et d'une piste cyclable entre la mairie actuelle et le centre ville.

Pour celà, il faudrait lancer un concours d'architectes, soumettre le choix du projet à tous les habitants de la commune.

Etablir une véritable étude financière.

Stoppons le projet de la municipalité qui consiste à créer un:

DRIVE SEA à 4.5 M d'euros!!!!!!!

signé C J

13-vendredi 20 octobre 15:31 

Avant de lire attentivement les  détails du projet j'y étais plutôt favorable; jusqu'à ce que je découvre le parking, le nouveau déménagement de la mairie et le coût du projet. Tout n'est pas à jeter mais il faut revoir la copie et attendant, puisque visiblement il y a de l'argent à dépenser, songer à enfouir les lignes électriques qui elles gâchent vraiment le paysage de Trégastel et qui les rendraient moins sensibles aux aléas climatiques...

signé B G 

12-vendredi 20 octobre 15:07

A propos, il serait bon de préciser sur ce site qui vous êtes ... ( membres du collectif ? membres du comité d'éthique ?)
Merci.

signé B G

11-jeudi 19 octobre 22:44

Dans une période où les recettes fiscales vont sensiblement diminuer avec les baisses de dotations de l'Etat il ne me semble pas opportun de se lancer dans de nouveaux crédits. Le montant du projet est très élevé. Un jour ou l'autre les tregastellois "payeront" l'addition.
De plus quel est l'intérêt économique pour la ville ? Une ouverture sur la mer ? pour qui ? Pour les personnes qui viendront garer leur voiture ?
Il y a d'autres priorités pour la ville, la voirie notamment. De plus raser le Centre des Congrés, c'est tuer le centre de vie du village.

signé C B

10- jeudi 19 octobre 22:23

Je suis opposée à ce projet pour les raisons suivantes :
1) la mairie a été refaite il y a seulement 11 ans ! Nous sommes bien habitués à son nouvel emplacement, et finalement peu de personnes par jour y vont.
2) par contre, le centre des congrès est un lieu de rencontre très important , ce serait dommageable de le supprimer.
3) le projet de parking de voitures au milieu de Trégastel est d'une tristesse...!!!
4) sur le plan économique, nous devons apprendre à ne plus gaspiller et à nous contenter de moins, de sorte que tous sur cette terre puissent vivre dignement.
je propose une consultation de tous les habitants de Trégastel

signé V F

9-jeudi 19 octobre 22:16

Arguments justifiant mon opposition au projet concernant le centre de Trégastel :

1) Des expériences récentes montrent que les budgets présentés ne sont pratiquement jamais tenus (Forum de Trégastel, salle de réunion de la communauté de communes…)
2) Retard important de travaux peu visibles mais essentiels pour la commune (enfouissement de lignes électriques et autres) qui me semblent prioritaires ; de même actions sociales à l’égard de personnes âgées dépendantes et démunies.
3) Au moment où l’Etat diminue ses dotations, est-ce raisonnable d’engager ce genre de dépenses et d’engager l’avenir avec des emprunts dont les divers intérêts courent jusqu’en 2038 ?
4) Les diverses salles de réunion ne seront plus accessibles à toute la population.
5) Ne pas négliger l’aspect esthétique pour conforter la vocation touristique de Trégastel sans pour autant refuser une certaine modernité, mais cela peut coûter cher.
Enfin, pourquoi ne pas organiser un référendum qui serait réellement démocratique ?

signé C F

8-jeudi 19 octobre 15:31

Il serait urgent de lancer une procédure d'expropriation pour cause d'utilité publique pour l'ancien garage Platinec.
La création future d'une nouvelle mairie, en cœur de ville est un projet justifiant l'application de l'article 545 du code civil.
S'il avait fallu attendre que les propriétaires soient d'accord, On n'aurait pas pu faire les 2 lotissements communaux, ni le sentier de Kerlavos, ni le tour de La Chapelle Golgon......

signé D S

7-jeudi 19 octobre 12:44

Aménagement du Centre ville de Tregastel

La Mairie de Tregastel s'apprête à:

- raser tout le triangle du centre des congrès et ouvrir le centre-ville sur la mer
- construire une mairie au cœur de la ville, un office de tourisme, une médiathèque, un espace jeunes et une Poste sur la place du marché.
- modifier en conséquence les conditions de circulation et restreindre les accès au parking dans le centre-ville (fermeture du Marché et conservation d'un seul parking), avant d’avoir engagé une réflexion globale sur la mobilité des voitures, piétons et vélos et sans tenir compte de l’impact sur la circulation, la pollution, et les commerces
Nous sommes Trégastellois, et nous sommes opposés à ce projet en l'état. Notre démarche est apolitique. Notre souhait est que ce centre ville conserve son attractivité, que le programme soit défini en accord avec les Tregastellois (ce qui n'est pas le cas actuellement avec le projet de la Mairie: tous les points ci-dessus sont imposés, alors qu'ils sont déterminants), et que soit prise en compte la mobilité des piétons, des vélos et des voitures.
de commanditer une étude globale de la circulation en centre-ville; réalisable sous 3 mois, elle permettrait de définir des pistes d'amélioration de la circulation des voitures, des piétons et des vélos;
de former des groupes de travail avec des Trégastellois représentatifs de la population (des adolescents, des parents, des célibataires, des retraités) pour recueillir leurs attentes concernant l'aménagement de ce centre ville: quel type de bâtiments et pour quel(s) usage(s)?
de lancer un concours d'architectes sur esquisse pour proposer des aménagements possibles du centre ville, sur la base de ces attentes
de constituer un jury présidé par le Maire, représentatif des élus, citoyens et professionnels, pour sélectionner le projet le plus adéquat;
de conserver l'accès au marché, tant qu'une alternative viable n'est pas envisagée
d'épargner à la ville une charge d'emprunt supplémentaire, alors que nous venons tout juste de sortir d'une période noire d'endettement toxique.
Nous, Tregastellois, sommes opposés au projet actuel d'aménagement du centre ville. 

signé C G

6-lundi 16 octobre 16:53

L'aménagement du centre ville de Trégastel tel qu'il a été présenté "ne me convient pas", de même que la motivation "dégager une vue sur la mer" qui de toute façon ne serait que partielle.

De plus les nouvelles dispositions gourvernementales doivent appeler à la plus grande prudence sur des investissements à long terme.

Certes le centre ville doit être repensé mais avec un projet différent, en ayant pour objectif sa redynamisation tant au point de vue commercial qu'associatif.

- Réaménagement des bâtiments existants, car leur destruction serait un immense gâchis.

 - Réaménagement de l'actuelle place du marché afin de la rendre plus accueillante, en incluant l'acquisition de l'ex-garache automobile.

- Prendre le temps de la réflexion et de la concertation avec les projets de plusieurs architectes, spécialisés qui tiendraient compte d'un cahier des charges préalablement établi.

signé M A L

5-lundi 16 octobre 10:45

Investir tant d'argent public, notre argent, pour détruire le centre de Trégastel,  le coeur de vie de notre village, c'est proprement scandaleux! Certes quelques aménagements et améliorations seraient souhaitables et nécessaires pour rendre plus attrayant et plus propre la place Sainte Anne et son environnement.

Mais ce projet, c'est tout simplement condamner l'espace Sainte Anne et ses commerces (encore au profit du super U ???). Si l'on veut admirer la mer et les beaux paysages avec calme et sérénité, il suffit de faire 50 mètres à droite, 200 mètres à gauche et la mer et son horizon vous tend les bras.

Alors laissons vivre les commerces et les associations qui font l'âme de Trégastel au centre.

Il y a sûrement mieux à faire avec l'argent public à Trégastel pour rendre notre village plus propre et plus accueillant pour les trégastellois et pour les touriste.

signé A R

4-dimanche 15 octobre 11:39

La vue sur la mer (très partielle) à partir des voitures qui Traversent Trégastel, ou pour les gens qui déambulent sur le marché n'est pas le souci des trégastellois.

Par contre une vue sur mer, à partir du premier étage du palais des congrès, serait superbe. Elle existe déjà du balcon mais est très peu utilisée. Une transformation de ce bâtiment avec un ascenseur, une belle salle panoramique à cet endroit pour des mariages, des panneaux solaires, une rénovation des salles existantes et de la cuisine.....Voilà un projet formidable.

signé D S

3-dimanche 14 octobre 10:37

Le palais des congrès est indispensable la vie communautaire trégastelloise. Le démolir est une aberration. Le valoriser par des améliorations serait une bonne attitude.

signé G M S

2-vendredi 13 octobre 18:28

Le coût du projet est trop élévé par rapport au budget de la commune qui doit déjà supporter les annuités de remboursement d'un emprunt important et de très longue durée.

En outre les trégastellois perdraient l'utilisation du centre des congrès pour leurs activités. La vie associative serait complètement dispersée dans la commune. Il perdraient aussi l'usage de la salle principale, avec ses conséquences sur les spectacles, rassemblements et repas qui s'y tiennent avec un nombre importants de participants.

Donc beaucoup d'inconvénients pour les trégastellois (qui ne demandent rien) avec un endettement important prévisible, dans un seul but; ouvrir la vue sur la baie Sainte Anne.

signé M B

1-Jeudi 12 octobre 19:02

On ne rénove pas un coeur de ville en faisant disparaître son centre vital. C'est pourtant ce qui est proposé dans le projet de Trégastel; porté par son maire. Celui-ci veut raser le centre des congrès sans le remplacer alors que c'est de ce lieu que part toute l'animation de la commune. Il y a bien d'autres choses à faire avec 4.5 millions d'euros que ce qui nous est proposé. Rénover, oui, mais pas n'importe comment..... 

signé A C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du 12 au 30 octobre 2017                                                  75 messages

75-lundi 30 octobre 21:20

Que penser de ce projet ?
Trégastel a toujours été considéré et reconnu comme une commune disposant d'un fort tissu associatif et nous allons tout détruire ! Ce n'est pas acceptable.
Nous avons la chance d'avoir un bâti existant qui date mais ne serait-il pas mieux de le rénover plutôt que de détruire. Nous avons investi à la bibliothèque, à l'office du tourisme, à la salle fontaine et tout va être détruit. Les Trégastellois doivent avoir leur mot à dire.
Nous devons demander un référendum !
L'argent publique ne doit pas être dépensé de cette façon. Nous avons mieux à faire: réparer les routes existantes, remettre de l'éclairage publique dans des rues où cela existait avant, améliorer la liaison piétonne entre St-Anne et le Bourg, terminer la toiture du Presbytère, aménager de façon paysagère la place St-Anne en sont des exemples parmi d'autres ...
Cette aménagement ne faisait pas parti du programme de Mr Droniou. 
Rénovons et rajeunissons l'existant, conservons le centre des congrès qui nous permet de faire des spectacles, de nous réunir en groupe et gardons de la place pour notre marché du lundi avec tous ses commerçants non sédentaires.

signé D G

74-lundi 30 octobre 20:02

 Bonjour,
NON à CE projet, car il y a un problème de méthode, ce qui entraine un manque de pertinence du programme au regard du budget alloué :
- il n'y a pas eu de réflexions sur les besoins actuels, les besoins futurs.
- les élus ne sont pas des professionnels du paysage, de l'urbanisme ni de l'architecture et ne sont pas compétents pour mettre au point un programme urbain, paysager ou architectural, c'est un métier.
- Pour ce projet, il est nécessaire, impératif, essentiel de considérer l'avenir économique, touristique et démographique de Trégastel comme un tout. Ce projet nie le présent, il ne peut construire l'avenir.
- il n'y a pas eu d'études urbaines ou paysagères mandatées pour y pallier, et pour aider l’équipe municipale,
- un travail d’étudiant de plus ni urbanistes, ni paysagistes ne peut être considéré comme professionnel, et d’autant qu’il ne peut se substituer légalement à une mission que des professionnels pourraient mener.
- ce travail doit être l'un des matériaux à confier à une équipe d'urbanistes-paysagistes à qui l'on confie une mission d’études, équipe choisie sur appel à candidature.
- A l’issue de ces études, une fois les besoins actuels et futurs identifiés, cernés, chiffrés, quantifiés et QUALIFIES, il s’agit de faire l’état des lieux des bâtiments existants, quel cout pour les remettre aux normes, les restructurer, les remodeler même très très lourdement, et dans la balance quel cout pour démolir et reconstruire ? ce travail ne semble pas avoir été fait, il n’a pas été présenté. Il faut des chiffres pour comparer, soupeser le pour et le contre.
- La notion d’usage semble ici avoir été totalement éradiquée du projet, c’est un défaut d’étude. Comme pour les commerces, on ne déménage pas des activités comme on déplacerait des valises. Un commerce marche à un endroit et pas à un autre, pareil pour des activités associatives.
- on a besoin de qualité, plus que de quantité et là le projet présenté n’en apporte pas, ne semble pas en être pourvu.
- avec un budget aussi important, on peut rendre les bâtiments construits transparents, accessibles, esthétiques, conformes aux normes et aux usages nouveaux et à venir.
- on voit la mer depuis la place sainte Anne, sauf devant la boucherie.
- le projet doit répondre à des besoins, fondés, légitimes, pertinents.
- le projet doit désormais se construire en concertation avec la population.
- Un bon projet, c’est une bonne commande, une bonne commande, c’est une bonne analyse de l’existant, une bonne analyse des enjeux : tous les enjeux et ils sont nombreux dans une ville même petite comme Trégastel.
- Le projet est fait à la va vite.
- Ce projet ne doit pas être un projet de mandat, ni politique, il doit être citoyen, sans étiquette, ni querelle de clan ou de parti.
- La ville est engagée pour une centaine d’années avec un projet comme çà, ce n’est pas simplement le temps financier, le temps d’une ville c’est le temps de plusieurs générations.
- On peut laisser sa marque aussi en faisant des projets en accord avec la population.
- Il y a beaucoup de questions qui restent sans réponses malgré un budget qui devraient signifier un investissement pour un essor et non une simple grosse dépense.
- Quel est le projet de la ville de Trégastel ? Tregastel dans 10 ans, 50 ans, pour qui, c’est quoi ? quels habitants ? quelle économie ? ….
- Que souhaite t on apporter avec ce nouveau projet ?

OUI a un projet de ville durable, pérenne et bien étudié quitte à prendre le temps, cela permettra de répondre aux besoins actuels et futurs et quitte à y mettre le prix qu’il faudra.

signé M P 

73-lundi 30 octobre 17:08

 Bonjour, 
Lors de la réunion publique du 29 septembre au palais des congrès, dans son introduction, monsieur le Maire a annoncé nous présenter une ébauche de possibles projets sur lesquels la population serait invitée à donner son avis, ses propositions, etc ; il y aura une large concertation et il en sera bien sûr tenu compte. 
Et je trouve alors cela très positif : la population va participer à son projet d'aménagement urbain. 
La suite nous a montrés un projet tout préparé et non plusieurs hypothèses, plusieurs propositions, plusieurs pistes de réflexion et d'études. Un seul projet, déjà décidé ou presque. 
Monsieur le Maire nous parle plus tard (Le Trégor du 19/10) "d'une étude débutée il y a deux ans et demi et qui va durer plus de trois ans". 
Je pense que faire dessiner son projet par un groupe d'étudiants puis le faire viser par un programmiste (devenu "économiste" dans le Trégor), n'est pas vraiment une étude suffisante. 
Il faudrait en effet une étude d'urbanisme globale, sur l'ensemble de la commune. 
Il faudrait également, sur ce genre de très gros projet, qui potentiellement peut changer de façon importante la vie des habitants, une large consultation / concertation de la population. 
Voir à ce sujet le projet participatif exemplaire de Cavan. 

Sur le projet lui-même : 
"Voir la mer", depuis la boucherie ou la boulangerie…., bon… la mer est partout autour de Trégastel, on la voit tout le temps. 
Supprimer les bâtiments : nous venons d'acheter la poste ; pour la démolir ?! 
Le palais des congrès : plus de réunion, de spectacle, d'expositions, plus du tout d'activité à Ste Anne ! c'est ne pas tenir compte de la vie des citoyens, ici, toute l'année. On peut raisonnablement restaurer, mettre aux normes etc. pour un coût bien moindre que ce qui est présenté. 
Une nouvelle mairie : ah bon ? pour quoi faire ? 
Je suggère plutôt de mettre l'office de tourisme dans la poste, bâtiment rénové, aménagé, ainsi qu'un bureau de poste naturellement, mais ça, ça dépend de l'entreprise La Poste. 
De restructurer l'actuel bâtiment de l'OT en y étendant la bibliothèque/médiathèque. 
Tout cela coûterait bien moins cher et garderait de l'activité au centre de vie de Trégastel. 
Un parking avec vue sur mer n'apporte pas de vie aux habitants ni plus de touristes. Une énorme surface vide et ventée par nordet serait lugubre et déprimante au moins 8 mois de l'année. Et nous n'accueillerons pas mieux les touristes que nous ne le faisons déjà dans notre si belle et agréable commune. 

Ce projet ne figurait pas dans le programme électoral, pourquoi ne pas le mettre au programme d'une prochaine mandature ? Il n'y a aucune urgence, alors qu'il faut déjà refaire et entretenir la voirie, les réseaux, les équipements, bref l'existant. S'occuper de l'existant, déjà, ce serait pas mal. 

Pour finir, une question sur le financement et tout particulièrement la participation de l'agglo : quelle serait l'implication de la SEM de LTC ? Est-ce que l'agglo et/ou ses partenaires privés de la SEM poussent à faire émerger de nouveaux projets sur le territoire, quel qu'en soit le prix ?

signé H C

72-lundi 30 octobre 16:04

 Dépensez de l'argent inutilement et en mettant en danger le centre ville.
Une nouvelle mairie a été créée il y a quelques années, ne gaspillons pas l'argent qui a été investis alors. Le centre des congrès disparait sans être remplacé ? C'est scandaleux.
Vous allez détruire la vie et les petits commerces du centre ville !
Stop à ce projet ! 

signé C F

71-lundi 30 octobre 15:39

PROJET ABSURDE ET PHARAONIQUE, ON SUPPRIME SALLE DE SPECTACLE ET POSTE
TERMINES LE THEATRE, LES CONFERENCES, LES SPECTACLES,LES BANQUETS, LES EXPOSITIONS
LES SALONS, TERMINES LES SERVICES PUBLICS DE PROXIMITE
ON VOUDRAIT TUER TREGASTEL, ON NE S'Y PRENDRAIT PAS AUTREMENT
QUE MR LE MAIRE AIE LE COURAGE, DE FAIRE UN REFERENDUM DEMANDANT L'AVIS DES 
TREGASTELLOIS.

signé M L

70-lundi 30 octobre 12:08

 Après avoir pris connaissance de la proposition d’aménagement, réalisé par un groupe d’étudiants de Géo-architecture de Brest, qui conduit à éliminer l’ensemble des bâtiments de la place qui hébergent aujourd’hui un nombre important d’activités (poste, animations, associations…) de Trégastel, pour les remplacer par une zone de parking plus étendue, avec comme finalité de « rendre de la vue sur la mer » au centre de Trégastel, nous nous sommes rendus sur place pour vérifier ce critère "structurant".
Sur place, nous n'avons pas retrouvé cet argument car l'amélioration de cette vue (qui existe déjà aujourd'hui) n’est possible qu'en fonction du bâti privé et commercial actuel. 
Force est de constater que la « valeur ajoutée » avancée sur la vue, qui justifiait l’étude de ce projet n'y est pas.
Par contre, il est aisé d’évaluer les conséquences provoquées par les délocalisations d’activités qu’il entraîne. Au lieu de tout avoir au centre ville et de maintenir une activité partagée et appréciée des trégastellois, il restera un stationnement de visiteurs plus passifs dont la présence réduira l'activité commerciale telle qu'elle existe aujourd’hui. 
Notre incompréhension des motivations avancées s’appuie sur d'autres points essentiels à nos yeux :
- Le contexte des réductions des aides budgétaires des communes, aujourd’hui et pour les années à venir
- L’engagement permanent de celles du littoral de contenir les asseaux de la mer.
- L'attente pressante des trégastellois de disposer d'un réseau routier revu, sécurisé et plus accueillant pour les années à venir.

Pour Trégastel, une réduction des entrés financières, s’opposant à la nécessité de maintenir les efforts d'équipements et de faire face à une charge d’augmentation lourde et incertaine de la protection des cotes, doit conduire à faire des choix dans ses projets dans lesquels celui du centre ville n'entre pas.
Enfin, les sommes avancées ne sont pas crédibles, à l'image du projet lui-même insuffisamment étayé. 
L'absence d'alternative (une autre solution qui s'appuierait sur les réaménagement des bâtiments actuels, par exemple) font ressentir un "passage en force" particulièrement malheureux.
Nous sommes donc opposés à ce projet tel qu'il nous est présenté.

 signé AD & YD

69-dimanche 29 octobre 23:11

Bonjour,
En voyant le powerpoint de présentation du projet sur la page dédiée du site internet de la Mairie, j'ai été très frappée et je suis très inquiète de la disparition du centre des Congrès au profit de plusieurs autres locaux. Rien ne montre quel nouveau local permettra d'accueillir un large public pour des spectacles.
L'exemple le plus criant est la relocalisation du Théatre, prévu dans la Salle Dolmen 2 de la (future?) Mairie. Certes pour les répétitions, mais Quid des soirées de représentation ????
Quid des spectacles de fin d'année de l'école?
Quid des autres spectacles organisés utilisant la scène? 
Quid des rassemblements de plusieurs centaines de personnes, même sans utilisation de la scène?
C'est extrêmement inquiétant.

signé C A

68-dimanche 29 octobre 23:04

Bonjour,
N'ayant pu être présente aux réunions publiques, j'ai suivi attentivement le développement du débat sur le projet dans la presse, et consulté attentivement le powerpoint de présentation sur le site de la Mairie.

A double titre, en tant que Trégastelloise, habitante-électrice mais également en tant que professionnelle travaillant depuis de nombreuses années dans les collectivités territoriales, je suis extrêmement surprise et déçue du manque de qualité du projet présenté, tant sur le fond que sur la méthode.

D'abord et avant tout, sur la méthode: l'usage du terme "concertation" par le Maire dans le Trégor du 19 au 25 octobre, pour désigner le travail mené par les élus et les services de LTC, du SCOT, et du cabinet d'étudiants depuis 2015, me paraît réducteur voire abusif.

En effet, la Loi ALUR de 2014, qui a élargit le champ d'application de la concertation et précise les modalités de la participation du public en matière d'aménagement et d'urbanisme, précise bien qu'une simple information du public ne suffit plus, et que la concertation doit se dérouler «selon des moyens adaptés au regard de l’importance et des caractéristiques du projet ».

La loi ALUR reflète la tendance des citoyens à demander plus de démocratie participative entre les temps forts des mandats électoraux. De nos jours, le vote pour un mandat n'est plus "un chèque en blanc" signé au Maire et à sa majorité pour la durée du mandat. Les habitants demandent à être associés aux décisions, au-delà de ces temps formels traditionnels.

Les "concertations" entre techniciens et élus ne peuvent donc plus comme auparavant, et comme avant cette loi ALUR en particulier, être considérés comme relevant de ce type de concertation attendu aujourd'hui par les citoyens-élécteurs-contribuables-usagers-acteurs de la vie locale.

Les réunions publiques qui se sont tenues ne peuvent donc en aucun cas être qualifiées de concertation; tout au plus d'information, comme au temps précédant cette loi.

En aucun cas l'on ne peut tenir pour modalité de concertation "adaptée à l'ampleur du projet", la simple tenue d'un registre en Mairie et la mise à disposition d'une adresse email dédiée, après l'information du public via ces réunions d'information, pendant tout juste un mois, et dans un délai encore plus court si l'on considère la parution dans la presse locale entre le 19 et 25 octobre pour une date limite du 30 octobre.

Sans même aujourd'hui débattre sur le fond du projet (sur lequel il aurait beaucoup à dire), il me semble donc qu'un moratoire s'impose pour revoir la méthode, en premier lieu la concertation.

Notamment, il est urgent que les habitants(usagers) soient consultés, grâce à un cabinet d'experts dignes de ce nom, afin de réaliser un état des lieux qui inclue la définition des besoins et une vision prospective. Ce type d'étude préalable est indispensable à tout projet, surtout de cette ampleur, et cette étape a été omise dans la démarche actuelle. la concertation des habitants-usagers dans cette phase préalable est primordiale.

Sur le fond, aucune solution urbaine ou architecturale ne peut être bonne, aucun budget correctement alloué, si ce pré-requis n'est pas réalisé.

On a donc bien là un problème de méthode à résoudre avant de pouvoir poursuivre ce projet.

 signé A C

67-dimanche 29 octobre 22:54

 Monsieur le Maire

Je me permets de vous faire part de mon opinion concernant le projet d'aménagement du centre ville que vous et votre équipe souhaitez mettre en œuvre.

Je trouve ce projet inutile et inopportun.

Tout d'abord je ne comprends pas le besoin ou le problème posé par l'aménagement actuel. Les immeubles actuels ne sont certes pas des monuments historiques mais ils sont intégrés dans l'espace central et ne constituent en rien un problème esthétique à résoudre impérativement. Sont ils vétustes et présentant un risque pour le public? Cela ne semble en rien être le cas. Nécessitent ils des travaux d'entretien/rénovation? Cela est tout à fait possible mais les sommes à engager seraient alors sans commune mesure avec celles nécessaires pour le projet. Les service proposés dans l’ilot actuel sont centraux et c'est un énorme atout comparé à d'autres communes.

Les remplacer pour partie par un parking constituerait par contre une erreur esthétique flagrante alors même que le projet veut présenter une "ouverture sur la mer". Concernant cette ouverture sur la mer, elle est inutile car les habitants de Trégastel et les amoureux de cette ville savent où aller pour profiter de la mer et il est illusoire de penser que cela présenterait un quelconque attrait pour les touristes de passages. Il faut raison garder et ne pas s'enflammer sur une mini ramblas barcelonaise, une pseudo promenade des Anglais niçoise ou un tout petit Sillon malouin! Trégastel c'est autre chose et cela doit le rester pour le bonheur de tous.

En ce qui concerne le marché je ne vois aucune raison de le déplacer. L'animation qu'il procure lors des périodes touristiques ne serait pas améliorée dans le nouveau projet et en dehors de ces périodes l'ouverture sur la mer proposée le rendrait désagréable pour les Trégastellois lors de jours de vent ce qui n'est pas chose rare...

Enfin le déplacement de la Mairie est une hérésie complète qui ne pourrait servir que ceux qui y travaillent et encore c'est loin d'être certain. Certes, elle est actuellement excentrée contrairement à d'autres communes (où bien souvent ne restent dans les bâtiments de centre ville qu'un minimum de services) mais ceci est-il vraiment gênant pour les habitants? Leurs fréquentations de ses bureaux est comme partout réduite et Trégastel n'est pas une mégapole aux déplacements difficiles. Quant aux professionnels, éviter le centre ville ne doit pas leur poser un gros problème.

Ce projet a certes été conçu par une école d'architecture et d'autres qui ne vivent pas à Trégastel et qui répondent à une commande issue d'une vision individuelle ou d'un brainstorming d'équipe municipale. Cela ne constitue en aucune façon une quelconque légitimité pour le projet.

L'aspect financier est à considérer même si pour moi il ne constitue pas le point clé de mon opposition à ce projet dont Trégastel n'a pas besoin pour se développer. Comme vous le rappelez systématiquement et à juste titre, l'endettement de la commune est important, pour une longue durée et ce n'est aucunement du à l'équipe municipale actuelle. Il est par contre de votre entière responsabilité de faire face au mieux à cette situation dont vous avez héritée et en conséquence de ne pas rajouter aux erreurs commises une erreur supplémentaire dont vous et votre équipe porterait pour le coup l'entière responsabilité.

Il y a certes des choses à faire pour améliorer et développer Trégastel ; des travaux d'entretien et de renouvellement (vous les connaissez mieux que moi!!) dont les montants sont sans commune mesure avec le projet pharaonesque présenté.

Monsieur le Maire, avoir de l'ambition pour sa ville est un point qui vous honore mais de grâce pas dans de l'inutile avéré. Je suis certain que nombre d'actions réalistes peuvent vous être proposées pour contribuer à l'avenir de notre ville si agréable.

En espérant avoir pu apporter des éléments de réflexions au débat engagé, je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes sentiments respectueux. 

signé C M

66-dimanche 29 octobre 21:24

 Autrefois, l’action d’un Maire pendant son mandat pouvait être jugée par la taille et la beauté de sa Mairie et des bâtiments qu’il avait fait construire. Aujourd’hui, avec la tendance à la concentration des services administratifs, avec le développement de nombreuses activités de service en ligne, un Maire sera davantage jugé sur la vie sociale et la qualité du lien entre les habitants de sa commune qu’il aura pu créer.
Remplacer le Centre des Congrès par un parking (!!!) est une véritable aberration.
Le Centre des Congrès, grâce à sa situation dans Trégastel et surtout grâce à l’activité des différentes associations qui ont mis en place de nombreuses activités, a permis au cours des années, de faire de cet espace un lieu d’animation et de lien social unique à Trégastel.
Il est devenu un lieu de rassemblement, un lieu d’échange particulier car il est au centre des différents commerces et services qui font la vie d’un village (Poste, banque, boulangeries, boucherie, presse, café, crêperie…) sans compter l’Office de Tourisme utile aux habitants et aux touristes).
Il parait d’autant plus étonnant que le Maire veut rayer d’un trait de plume un tel lieu sans proposer une alternative, avec un chiffrage des travaux qui pourrait permettre au Centre des Congrès d’être rénové et remis aux normes.
Un Maire doit tenir compte de l’avis des habitants avant de se lancer dans la suppression d’un tel lieu.

signé H L

65-dimanche 29 octobre 11:47 

Quelle déception !! 4,5 millions pour déplacer un parking et une Mairie où l'on a besoin d'aller au maximum une fois par an.......
La seule idée qui mérite d'être creusée c'est une visibilité plus forte de la Baie Sainte Anne.
Ceci peut se faire par une rénovation de salle du congrès plus orientée vers la Baie Sainte Anne. Exemple : la superbe salle de spectacle de Perros, où l'on voit les 7 Iles derrière la scène. 
Et je rêve de pouvoir prendre un verre devant la Baie !!!
Tout ceci ne coute pas 4,5 millions, alors que l'on aimerait pouvoir aller du centre au Coz Pors avec une poussette sans risquer sa vie, ne plus voir tous ces câbles en l'air, ne plus avoir des routes qui me rappelle certains pays d'Afrique, .....et un meilleur contrôle de l'architecture des nouvelles maisons.....
Bref, ce projet doit être revu de fond en comble avec les idées de ceux qui vivent dans ce si beau village.

signé G A

64-dimanche 29 octobre 10:58

- pas d'éclairage dans les rues après minuit (du luxe, à quoi cela sert-il!!!)
-ramassage d'ordures tous les quinze jours, c'est grandement suffisant (ce serait du 
superflu!!)
-entretenir et faire des trottoirs, pourquoi faire ? (enfants et poussettes n'ont qu'à 
marcher sur la route , ce serait du luxe!!!)
-des panneaux indicateurs pour nos touristes, style : plages, port,hôtels, centre ville,etc..
(superflu, pourquoi donner envie de revenir aux touristes!!!, superflu, superflu!!)
-nous sortons tout juste des affres des emprunts toxiques, pourquoi ne pas recommencer; le grand frisson, le suspens quoi c'est génial!!

MERCI, Monsieur le Maire!!!! 

signé C G P 

63-dimanche 29 octobre 08:24

 Le projet de démolition du triangle central de sainte Anne n’a aucun intérêt, c’est le lieu de rencontre des trégastellois de toutes les générations.

Le centre des congrès lieu d’animations dont le remplacement n’est pas prévu, il nous est demandé d’aller voir ailleurs…..

Aucun travaux d’entretien n’a été réalisé depuis des années ce qui explique son aspect négligé d’aujourd’hui mais l’architecture est bien intégré dans le centre de Trégastel.
Il n’y avait pas d’argent mais aujourd’hui il semblerait que ce ne soit plus le cas…… ?

Les robinets sont ouverts pour n’importe quoi alors que l’entretien au quotidien n’est plus réalisé depuis quelques années et cela continue à se dégrader fortement.

L’ensemble bibliothèque et office de tourisme est neuf, de plus rénové récemment, bâtiment fonctionnel à l’architecture locale plus murs en granit rose magnifique, c’est un emplacement idéal pour ces activités, c’est quasiment parfait.

La poste dont l’idéal serait qu’elle ne quitte pas ce lieu central mais la poste souhaite fermer son bureau permanent de Trégastel ? Après le CMB parti discrètement en septembre 2017 ?

Quant aux autres quartiers de la commune ils sont dans un triste état indigne d’une station balnéaire, les rues, routes et trottoirs ne sont pas entretenus d’où la dangerosité de circuler sur de nombreuses routes ou les bas côtés sont à l’abandon (herbes hautes, ronces, branches, orties etc….) problèmes signalés en mairie mais aucune suite.

L’île Renote est si belle, par contre les abords sont dans un état déplorable déjà dès le parking, même chose pour le parking du Père Eternel.

Le Boulevard du Coz Pors d’où on peut admirer la baie de Sainte Anne (la vue existe déjà) est dans un état lamentable alors que c’est une voie essentielle de notre station balnéaire de Trégastel.

Le carrefour de la route de Lannion vers la mairie et la déchetterie ainsi que les services techniques devrait être aménagé, c’est un croisement dangereux avec des voies transversales à forte circulation.

Les réseaux eaux usées sont à étendre, des quartiers gagnent en densité d’habitation sans tout à l’égout ?

Une voie douce entre Sainte Anne et le bourg qui a beaucoup de charme.

A noter à Trégastel des constructions nouvelles qui ne respectent pas l’architecture locale. 

signé E G

62-samedi 28 octobre 17:45

Bonjour,

Je veux continuer à pouvoir danser à Trégastel,que ce soit au centre des congrès ou au jardin du presbytère, et pas au terrain de foot où le fest-noz annuel sera déplacé.

Je suis attaché à ma ville de Trégastel avec sa grand place Ste Anne et son centre des congrès où j'ai partagé de bons moments.

Cette grande place Ste Anne est pout moi le coeur de la ville. Elle reçoit le lundi le deuxième plus grand marché des côtes d'armor, qui fait plaisir à beaucoup de touristes.

Cette place remplie pleinement son rôle de parking les autres jours, sans parler des vide-greniers qui s'y déroulent certains dimanches.

Si vous construisez vos nouveaux bureaux dessus ne sera-t-il pas plus difficile de se garer et de circuler le lundi ? le marché diminuera-t-il ?

Pourquoi vouloir que la mairie emprunte à nouveau aux banques après la catastrophe de l'emprunt bancaire précédent ? 

A- Points positifs du projet Ste Anne:

Souci d'une vue sur la mer et sur la vieille église et peut être de plus de jardin public et d'arbres.

L'architecture du centre des congrès, de l'office de tourisme et de la poste est laide.

B- Points négatifs du projet Ste Anne:

Il enlève des équipements: salle de théatre/concert/rassemblement en moins. Les spectacles de l'école et autres évènements n'auront plus lieu à Trégastel ?

Nous devrons donc faire fonctionner un véhicule pour aller dans une autre commune ? Et les personnes qui ne peuvent pas conduire ?

Il ne comporte pas de pistes cyclables.

Les travaux de démolition et de construction vont gêner la circulation et engendrer des nuisances; pollution au CO2 contribuant au réchauffement climatique, bruit poussière, fourgons d'artisans ect...

Projet coûteux; 4.5 millions d'euros. Alors qu'il y ad'autres priorités plus urgentes et importantes à Trégastel, d'autres façons de dépenser pour notre ville s'il faut vraiment emprunter aux banques : 

1- La commune aura des frais, non envisagés actuellement, à cause du réchauffement climatique et de la montée des eaux. Cf par exemple la digue de la grêve rose à coûté une fortune en argent public, le forum détruit par la tempête aussi. Les états-unis prévoient chez eux une montée des eaux océanique d'un mètre quatre vingts sur leurs côtes d'ici 2030. La place Ste Anne sera donc bientôt sous les eaux, le quai Ste Anne, le forum aussi. De grands travaux de millions d'euros de digues seront peut-être nécessaires pour conserver une partie de Trégastel-plage hors de l'eau. Ne serait-il pas plus prudent d'économiser plutôt pour pouvoir y faire face. De plus l'extraction du sable en baie de Lannion risque de priver les plages de Trégastesl d'une grande partie de son sable aggravant la montée des eaux.

2- Le parking de l'école picherel, mal agencé, comporte des risques de renverser un enfant à l'heure de pointe. Il devrait être changé.

3- Trop de chaussées de Trégastel ont des nids de poules.

4- Des plages de Trégastel servent de crottoirs à chiens puisque rien n'est fait pour règler ce problème, à part queques distributeurs de sacs.

5- Les lignes électriques et téléphoniques ne sont pas enterrées comme aux Pays-Bas. 

6- La route de Trégastel-Lannion à  tué et tuera encore. Elle devrait être sécurisée et une piste cyclable aménagée. Les champs la bordant sont de toute façons contaminés au glyphosate (couleur orange).

7- L'usage du glyphosate est trops présent sur la commune. Les conséquences sont encore difficiles à imaginer et à chiffrer (coût de dépollution si c'est dépolluable). Combien la mairie dépense-t-elle pour éduquer aux alternatives aux pesticides ? A quand des jardins partagés pour apprendre des techniques de jardinage sans pesticides ? A quand une aide de la commune pour le passage en bio de nos (deux ?) agriculteurs ?

8- Il y avait plein de puits/pompes publics à Trégastel avec de l'eau gratuite. Aujourd'hui Véolia fait payer à la population de Trégastel l'eau la plus chère du Trégor. De plus le point de captage de l'eau pour Trégastel et Perros-Guirec est proche d'une pollution radioactive ( boue orange d'une ancienne mine d'uranium de Buhulien) qui se déverse dans le Léguer ( la mairie de Lannion a fini par accepter de clôturer cette zone dangereusement active). A quand une régie municipale de l'eau avec des prix décents ou la relise en route des puits ?

9 - La taxe d'habitation à Trégastel est aussi la plus chère du Trégor. Pourquoi faire des grands travaux inutiles ?

10 - Les bâtiments municipaux ne sont pas BBC/passifs et comportent du PVC qui dégage des gazs cancérigènes, par exemple les tapis de mousse pour l'exercice physique des enfants sont entièrement en PVC. En Allemagne on commence à arrêter l'usage du PVC.

11 - On retrouve de la radioactivité dans la baie de Paimpol. La mairie de Trégastel pour sa fourniture d'électricité n'a pas souscrit un abonnement électrique  écologique ( sans le nucléaire) : par exemple à Enercoop, alors que l'immobilier à Trégastel risque de chuter s'il y a un accident nucléaire à 250 km de Trégastel à vol d'oiseau : à Flamanville. Si l'EPR explose et que le vent est de Nord Est nos maisons ne vaudront plus rien. Nous abandonnerons tous nos biens sur place comme à Fukushima et seront victimes comme au Japon d'un racisme anti-Trégastellois ( irradiès). Ce sont en majorité des ouvriers ne lisant pas le francais qui ont construit l'EPR de Flamanville, or une centrale atomique est la machine la plus compliquée du monde après un sous-marin nucléaire. A quand une éolienne à Trégastel ? il y avait trois châteaux ( tre-kastel) et des moulins à vent, en 2017 il nous faut des éoliennes et des toits photovoltaïques et sortir du nucléaire.

12 - Sans parler de l'alcoolisme, à Trégastel des quartiers ne sont plus fréquentables à cause de la drogue, dans les chemins on trouve même des pots de fleurs abandonnés de plants de cannabis coupés au niveau de la base. Ne pourrait-on pas procurer un environnement plus agréable ( moins déprimant) et éduquer la population à se méfier des drogues ?

13 - Un tas de dizaine de mètres de détritus ( couvert d'herbe) est près de la station d'épuration. A quand la dépollution de Trégastel ? A quel coût ?

14- A quand la désamiantisation de Trégastel : toitures en fausses ardoises de bitume amianté des HLM de Krec'h Morvan ? Tôles en fibro-ciment amianté ?

15 - A quand la dépollution du pétrole enfoui à la va vite sous le jardin public à côté du stade de foot suite à la" marée noire" ?

16- Il manque un médecin à Trégastel. A quand une maison médicale ?

17 - Le patronat de Trégastel se plaint des difficultès de recrutement au smic vu que les loyers sont très chers ( les HLM s'alignant grosso-modo sur les prix du logement privé) et que les transports sont peu efficaces ? A quand des logements ( RT 2020) à prix modéres ?

18- Considérant le réchauffement climatique qui menace directement notre commune de bord de mer exposée aux plus fortes tempêtes et raz de marée, à quand des aides à la population pour émettre moins de gaz de combustion sur la commune : prêts à la population pour isolation des logements et les rendre passives ( RT2020) ? Techniques pour éviter les tondeuses thermiques ? Bornes de recharges de véhicules électriques ? Transports en commun ? Paraboles de cuisson solaire ?

19 - Considérant le coût de la vie, les petites pensions de retraite baissent, les aides pour les sans-emploi et autres précaires ont baissé. Le nombre de précaires augmente. Que dépense la mairie pour soulager la souffarnce des précaires et les empêcher de quitter Trégastel pour des endroits moins chers ( centre Bretagne par exemple).

20- Déchetterie de Trégastel : ne pourrait-on pas faire en sorte que plus d'objets soit récupérés et réparés au lieu d'être détruits ?

21- Super U : combien de fois le Sper U de Trégastel se trompe ( en leur faveur) sur les prix ? Des petits commerces et des commerçants souriants n'est-ce pas plus charmant dans un petit village ?

Cordialement. 

signé Y F

61-samedi 28 octobre 16:44

Le côté "physique" du projet ayant déjà été décrit sur ce blog, et après avoir anlysé la structure actuelle de la dette de la commune, je vous fait part de mon analyse financière, que j'ai succintement exposé lors de la présentation du projet par le maire au centre des congrès.

Le financement du projet de 4 500 00 € est prévu par 500 000 € de subventions " espérées" et par un emprunt de 4 000 000 € prévu sur 30 ans.

Celui-ci, en se basant sur une " hypothèse" de taux de 2,5 % ( en 2019) générerait des annuitès de 190 000 € ( donc jusqu'en 2050).

Celles-ci viendraient s'additionner jusqu'en 2038 aux annuités très importantes de l'emprunt résultant de la renégociation des 2 emprunts toxiques. Pendant ces 18 ans, au cours desquels il n'y a aucune baisse d'annuité, le taux d'endettement de la commune serait proche du maximum conseillé pour les communes de même importance, qui est de 25 %.

La conséquence directe, qui n'est bien sûr pas abordée dans la présentation du maire, c'est la quasi impossibilité pour la commune d'emprunter pendant cette période de 18 ans ( 3 mandats successifs), y compris en présence d'éventuels investissements imprévus et urgents...

En conclusion, ce projet, qui représenterait un énorme gâchis pour Trégastel, dépasse de plus ses possibilités financières actuelles.

Par ailleurs, l'état réduit ses dotations de fonctionnement aux communes, et les incite à modérer leurs dépenses, tant en fonctionnement qu'en investissement.

La prudence exigerait d'en tenir compte afin d'éviter d'étrangler financièrement la commune dans les prochaines années, l'imposition locale se situant d'ores et déjà à un niveau élevé... 

signé M B  

60-vendredi 27 octobre 18:16

Apparemment pour certains la leçon des emprunts toxiques n'a pas été retenue.

Ceux là ne doivent pas payer d'impôts, ou pas suffisamment. Outre l'intérêt du centre des congrès, de la poste et du syndicat d'initiatve au centre Ste Anne, il y a le fait, non négligeable, que ces bâtiments protègent des vents d'Est, violents en hiver.

A Trégastel il serait plus utile d'améliorer la voirie; il n'y a aucune piste cyclable par exemple entre Ste Anne et le bourg, ou Perros, ou Lannion, ou Trébeurden et la coabitation autos/vélos est difficile et dangereuse. Pourtant au même titre que les plages, le nautisme et toutes les autres activités, le développement de celles liées à la facilité de circuler à vélo serait d'un intérêt certain, pour le tourisme, le sport etc...

Concernant la mairie, elle pourrait être transférée dans le presbytère (une bonne façon de le réhabiliter et de dynamiser un bourg qui se meure) et de libérer, Was Veur, des locaux susceptibles d'accueillir un ou plusieurs industriels qui souhaiteraient s'implanter à Trégastel.

Quand au garage Le Platinec, (propriété privé qui une histoire familiale), il suffirait de quelques plantations pour en masquer la vue, si celui-ci dérange à ce point. C'est le moment, nous approchons de la Ste Catherine.

signé L L G

59-vendredi 27 octobre 14:49

Je suis hostile au projet présenté par le Maire.

Le coût est exhorbitant, pour une commune qui serait engagée pour plusieurs décennies, d'autant qu'aucun projet alternatif n'a été présenté.

Le palais des congrès est utile pour les associations, pour les expositions, les réunions, le don du sang etc...Il serait préférable de prévoir des travaux de rénovation et d'aménagement plutôt que de le démolir; ou pour le moins de réfléchir à des solutions alternatives avant d'envisager une démolition.

signé F L F

58-vendredi 27 octobre 12:44

Monsieur Le Maire,

Alors que la commune de Trégastel vient, tout juste, de sortir d'une situation de "dépôt de bilan" et qu'elle vient de contracter de nouveaux emprunts, il me semble dangereux de la lancer dans une opération financière de ce genre.

A priori, il n'y a rien d'urgent et je suis contre un tel investissement qui risque de paralyser pour plusieurs décennies toute action municipale. 

Je pense qu'il faut rester à un échelon où Trégastel puisse investir à un échelon, sans prendre de risques au delà de ses possibilités. Je ne suis pas d'accord et je pense qu'il faut revoir ce plan trop onéreux. 

signé P D et J C

57-vendredi 27 octobre 12:39

Non à la démolition du centre des congrès qui est un centre vital de réunions d'associations, d'organisation de manifestations, d'échange citoyen. Un centre de vie indispensable pour qu'existe le centre ville de Trégastel. Il serait plus judicieux de rénover et de repenser l'espace intérieur pour le rendre encore plus fonctionnel et adapté au besoin de la population. Pourquoi ne pas en plus en profiter pour le rendre écoloqique ( panneaux solaires / luminaires à diode / récupèration des eaux pluviales pour les toilettes / isolation thermique). A chaque mandature, le maire veut avoir sa plaque sur un monument et marquer son territoire...avec l'argent des trégastellois. Un peu moins d'égo et plus de bon sens serait le bienvenu !

signé F L G 

56-vendredi 27 octobre 12:03

Ce projet présenté par M. Droniou comme "le projet des trégastellois" ressemble fortement au projet de "M. Le Maire qui veut durablement laisser son empreinte" sur la ville de Trégastel. Un projet de cette ampleur ne se mène pas en catimini pour ensuite être "présenté" (imposé) aux habitants, commerçants, associations surtout quand il n'en a jamais été question dans le programme électoral. Il doit faire l'objet d'une consultation et doit être co-construit avec ces différentes parties-prenantes. Aussi en dehors du fait que je ne partage pas les choix de réaménagements proposés, je m'oppose à ce projet tant que je n'aurai pas la certitude qu'il représente les envies et la vision des trégastellois pour les 2 à 3 décennies à venir.

signé S R